Chine : 40 % de voitures électriques d’ici 2030

La lutte contre le changement climatique et la protection de l’environnement se trouvent de nos jours au centre des préoccupations des gouvernements du monde entier. En effet, les efforts portés sur la réduction de l’émission de gaz CO2 ont été énormes ces derniers temps et comme d’habitude, la Chine s’affiche en tête de liste des pays les plus engagés. Aujourd’hui, elle le confirme encore en posant comme objectif de faire circuler dans ses rues 40 % de voitures électriques d’ici l’année 2030.

Une réponse aux exigences de la COP21

La Chine figure parmi les pays qui ont assisté à la conférence COP21 sur le climat qui s’est tenue à Paris l’année dernière. Dans son contenu, cette conférence met en exergue différents points importants concernant la protection de l’environnement. À cette occasion, de nombreux pays parmi les participants ont soumis leurs plans d’action climat aux Nations unies, et ce, avant la tenue de la conférence. Pour le cas particulier de la Chine, il a souligné trois principaux points dans ses programmes à savoir l’atteinte d’un pic d’émission de CO2 en 2030, la réduction de 60 à 65 % les émissions de CO2 par unité de PIB et la promotion de l’utilisation d’énergies non fossiles.

Dans cette optique, le gouvernement chinois a décidé de se focaliser beaucoup plus sur le secteur industriel et plus particulièrement sur le secteur automobile. En effet, le Ministère de l’Industrie chinois vient de diffuser une note disant qu’au moins 20 % des véhicules en circulation à partir de 2025 devront être électriques. Ce taux devra ensuite être porté à 40 % à l’horizon 2030. Les acteurs de l’industrie automobile chinoise doivent donc prendre note de cette nouvelle injonction, et le mieux serait de le faire maintenant pour ne pas être en retard.

15,2 millions de voitures écologiques vendues en 2030

Figurant parmi les pays qui sont les plus touchés par le changement climatique, la Chine fait aussi partie des plus engagés pour le combattre. Ainsi, en plus de l’objectif cité plus haut, les autorités chinoises prévoient également de vendre jusqu’à 15,2 millions de voitures propres (ou écologiques) en 2030. D’ailleurs, le pays se trouve déjà dans la bonne voie actuellement puisque l’année dernière, il a déjà vendu environ 330 000 véhicules à nouvelle énergie.