Voiture neuve : les prix ont connu une hausse de 4,5 % en 2016

Pour ceux qui ont acheté une voiture neuve durant cette année 2016, ils ont certainement dû remarquer la hausse au niveau des prix. En effet, cela n’a cessé d’augmenter pendant cette année. Si l’on se réfère aux chiffres officiels disponibles, la hausse est de 4,5 % en France et cela n’a pas manqué de changer certains comportements des acheteurs automobiles.

Un prix moyen de 24 300 euros pour une voiture neuve

Pour cette année 2016, l’achat d’une voiture neuve n’est pas vraiment offert à tout le monde. A cause de la hausse importante des prix (+4,5 %), il est devenu difficile de s’en procurer une. C’est ce que révèle notamment les résultats de l’étude publiée dans le journal Les Echos le 26 décembre 2016 et portant le titre NCBS (New Car Buyer Survey). Une voiture neuve se vendrait en moyenne à 24 300 euros en France durant cette année. Plusieurs raisons sont à la source de cette hausse soudaine des prix. Parmi les plus importants, il y a l’apparition des nouveautés technologiques apportant plus de confort et de sécurité aux conducteurs. Ces derniers disposent désormais de plus d’options et d’équipements dans leur véhicule. Ce qui n’est pas, bien évidemment, sans conséquence sur le tarif appliqué par les fabricants.

Une situation qui profite à l’occasion et au low-cost

L’acquisition d’une voiture neuve devient maintenant un luxe que tout le monde ne peut pas s’offrir. Cela constitue bien sûr un frein à leurs ventes et favorise celles de l’occasion et du low-cost. Déçus de l’augmentation des prix, de nombreux acheteurs ont décidé de s’orienter vers des voitures d’occasion et de bas prix. Aussi, l’autopartage, le covoiturage et la location deviennent aussi de plus en plus prisés. Ce qui est certes un plus pour l’environnement. Toutefois, cela n’arrange vraiment pas la situation pour les concessionnaires de voiture neuve.

Si tel est le cas pour cette année 2016, il est fort probable que les prix restent les mêmes pour l’année prochaine. Cela est notamment dû au fait que les nouvelles réglementations favorisent l’intégration de plus en plus de technologies dans les futures voitures.

Leave a Reply