Voiture haut de gamme pour VTC

Comment devenir chauffeur VTC ?

Le métier de chauffeur Véhicule de Tourisme avec Chauffeur (VTC) consiste à transporter des passagers contre rémunération dans une voiture haute gamme. Cette profession connait aujourd’hui un développement important mais est cependant soumise à une réglementation bien précise dont il est important de prendre connaissance. En voici quelques caractéristiques !

Les conditions

Un chauffeur VTC doit nécessairement être titulaire du permis de conduire depuis au minimum 3 ans et disposer d’une attestation d’aptitude physique fournise par la préfecture. Il doit également répondre d’un casier judiciaire ne présentant aucune infraction passible de plus de 6 mois d’emprisonnement. Dans le cadre de l’exercice de sa fonction, le chauffeur VTC doit disposer d’un véhicule avec des caractéristiques bien précises ; ce dernier doit contenir au minimum 4 portes, 4 à 9 places, comprenant celle du chauffeur, et une mesure d’au moins 4,5 mètres. La voiture ne doit pas être âgée de plus de 6 ans et doit bénéficier d’un moteur avec une puissance d’au moins 120 CV.

Formation et examen

L’individu répondant à l’ensemble des critères évoqués ci-dessus a la possibilité d’entreprendre une formation continue d’une durée de 7 heures pour devenir chauffeur VTC. Cette formation doit obligatoirement être suivie au moins une fois tous les 5 ans. A l’issu de cette dernière, le candidat devra passer un examen d’une durée de 30 minutes portant sur différents sujets et comportant au total 110 questions sous formes de 6 testes de chacun 20 questions à choix multiples. Cet examen a lieu dans un établissement agréé et nécessite l’obtention d’une moyenne général d’au moins 12/20 pour obtenir l’attestation.

Conseils de préparation à l’examen

Autrefois à un prix de 2000 euros, la formation d’accès au métier de chauffeur VTC est aujourd’hui entièrement gratuite. Il est cependant possible, afin de mieux vous préparer à l’examen et de compléter les connaissances acquises par la formation continue obligatoire, de s’inscrire à des cours dans un centre permettant de mieux appréhender le métier. Les matières qui y seront enseignées sont la sécurité routière, le droit du transport, l’administration d’entreprises, la pratique du français et de l’anglais et la relation avec les clients. A noter pour les petits budgets qu’il existe aussi de nombreux livres spécifiques à la préparation de cet examen qui vous permettront de réviser seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *