Lamborghini Urus 2023 Performante : La Supercar SUV qui va éblouir le marché automobile

La Lamborghini Urus 2023 est l’un des SUV les plus performants de sa catégorie. Avec un moteur V8 biturbo de 4,0 litres qui développe une puissance de 666 chevaux et un couple de 850 nm, cette voiture est capable d’atteindre une vitesse de pointe de 305 km/h. Tout cela permet au véhicule d’atteindre une vitesse maximale de 305 km/h et d’accélérer de 0 à 100 km/h en seulement 3,3 secondes. En plus de sa puissance remarquable, la Lamborghini Urus 2023 se distingue également par son design élégant et aérodynamique qui en fait une voiture de rêve pour les amateurs de voitures de luxe.

Lamborghini Urus 2023, confort dans le luxe

La Lamborghini performante est également équipée d’un système de transmission intégrale qui lui permet de s’adapter à toutes les conditions de conduite. Cette technologie de pointe permet à la voiture de fournir une traction optimale, quel que soit le terrain ou les conditions météorologiques. Ainsi, que vous soyez sur une route sinueuse ou sur un terrain accidenté, la Lamborghini Urus 2023 vous permet une expérience de conduite inoubliable.

Mais ce n’est pas tout, la Lamborghini Urus est également dotée d’un système de suspension pneumatique adaptative qui ajuste automatiquement la hauteur de la voiture en fonction des conditions de conduite. Cela signifie que la voiture peut être abaissée pour une conduite plus sportive sur la route, ou élevée pour une conduite tout-terrain. De plus, la Lamborghini Urus est équipée de freins en céramique qui assurent un freinage optimal, même à des vitesses élevées. Continuer la lecture de Lamborghini Urus 2023 Performante : La Supercar SUV qui va éblouir le marché automobile

Véhicule sans carte grise comment faire ?

Lorsqu’un véhicule ne dispose pas de carte grise, cela indique qu’il lui manque LE document administratif obligatoire attestant de son immatriculation et de sa propriété. L’absence de carte grise peut s’expliquer sous différentes manières comme la perte ou le vol de la carte grise originale ou bien l’achat d’un véhicule d’occasion sans ce document. Il faut comprendre que la régularisation de la situation pour l’obtention de la carte grise de son véhicule est indispensable. Pour acheter une voiture sans carte grise, qu’est-ce qu’il faut faire ?

Pourquoi le véhicule ne dispose pas de carte grise ?

Avant d’aller plus loin dans un projet d’acheter un vehicule sans carte grise, il est plus prudent de se poser les bonnes questions. Donc pour clarifier la situation, vous devez savoir les raisons pour lesquelles, pour le véhicule sans carte grise, comment les faits se présentent.

Un véhicule peut ne pas disposer de carte grise pour différentes raisons. Tout d’abord, cela peut être dû à l’achat d’un véhicule dont la carte grise a été perdue ou qui n’a pas été correctement immatriculée. Dans ce cas, le propriétaire actuel du véhicule doit effectuer les démarches pour obtenir une nouvelle carte grise pour régulariser la situation. Continuer la lecture de Véhicule sans carte grise comment faire ?

Changer d’immatriculation : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Remplacer votre immatriculation est une démarche administrative que tout propriétaire de voiture peut être amené à réaliser au cours de sa vie. Dans l’ensemble, le changement de votre immatriculation peut sembler simple à première vue, mais peut se révéler plus complexe qu’il n’y paraît. En effet, cette démarche implique des formalités administratives et des coûts qu’il est important de connaître. C’est pourquoi nous avons rédigé cet article afin de vous aider au mieux à comprendre les enjeux d’entamer une telle démarche et à éviter les erreurs courantes.

Dans quel cas peut-on changer votre immatriculation ?

Autrefois autorisée par la réglementation, la demande d’un nouveau numéro de plaque n’est désormais plus permise. Cela est valable même en cas de combinaisons gênantes comme « KK » ou « PD ». Auparavant, il était aussi envisageable de personnaliser le numéro de plaque de votre véhicule. Toutefois, la réglementation actuelle ne le permet plus. Depuis l’introduction du siv en 2009, chaque ancien ou nouveau véhicule dispose d’un numéro permanent de plaque, et celui-ci ne peut être modifié. Néanmoins, dans certaines circonstances, il est possible de se voir attribuer une nouvelle immatriculation ou un nouvel identifiant sans pouvoir en choisir le contenu. Continuer la lecture de Changer d’immatriculation : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Ce qu’il faut savoir sur le processus de changement d’adresse d’une carte grise

Changer l’adresse sur une carte grise peut être un processus délicat. Le processus est souvent déroutant et prend du temps, mais il s’agit d’une tâche importante qui doit être accomplie afin de conserver des dossiers précis. Cet article explique les étapes exactes à suivre pour réussir à changer l’adresse de votre carte grise. Avec des instructions explicites, cet article présente le processus de changement d’adresse simple et facile à comprendre.

Modifier l’adresse de la carte grise

Si vous avez récemment déménagé et que vous devez mettre à jour votre adresse sur votre carte grise, ne vous inquiétez pas, le processus est simple et rapide. La première étape consiste à rassembler tous les documents nécessaires, y compris une pièce d’identité et une preuve de résidence. Une fois que vous avez ces éléments prêts, vous pouvez visiter votre agence ou aller en ligne sur leur site Web pour démarrer le processus. Continuer la lecture de Ce qu’il faut savoir sur le processus de changement d’adresse d’une carte grise

France Janvier 2022 : Premier Top 10 pour la Peugeot 308 III, marché en baisse de -18,6%.

La Peugeot 308 III entre dans son Top 10 national en janvier. Photo largus.fr

Mise à jour du 24/05/22 : Maintenant avec les modèles du Top 150.

L’année commence sur une note négative en France avec une nouvelle baisse des immatriculations de voitures neuves de -18,6% en glissement annuel, à seulement 102 901 unités. Les ventes d’essence plongent de 31,5 % à 38 752 unités et représentent 37,7 % de part de marché contre 44,8 % l’an dernier, le diesel implose de 41,1 % à 18 868 unités et représente 18,3 % de part de marché contre 25,3 % en janvier 2021, les HEV augmentent de 12,9 % à 22 660 unités et représentent 22 % de part de marché contre 15,9 % l’an dernier, les BEV grimpent de 57,9 % à 10 217 unités et représentent 9,9 % de part de marché contre 5,1 % et les PHEV baissent de 3,2 % à 7 934 unités et représentent 7,7 % de part de marché contre 6,5 %.

Peugeot (-21,5%) perd plus de terrain que le marché mais à 19,9% de part de marché, il reprend la première place qu’il occupait sur l’année 2021, loin devant Renault (-17%) à 15,2% de part de marché, Citroën (-13,9%) résiste bien et repasse au-dessus de la barre symbolique des 10% de part de marché à 10,3%. Dacia (-34,5%) est en grande difficulté avec une base de comparaison d’il y a un an qui impliquait le lancement de la Sandero III. Toyota (-20,6 %) devance Volkswagen (-13,8 %) pour la 5e place du classement général tandis que les deux principales marques coréennes étonnent une fois de plus avec des progressions d’une année sur l’autre : Hyundai est en hausse de 13,2 %, à la 7e place, et Kia de 6 %, à la 8e place. Ford (-35,9%) et Opel (-13,8%) complètent le Top 10. Fait rare, aucune marque haut de gamme ne figure dans le Top 10 : BMW (-19,9 %) tombe à la 11e place, Audi (-13,9 %) à la 12e place et Mercedes (-14,4 %) à la 14e place, contre la 7e place en décembre et sur l’ensemble de l’année 2021. Mini (+33,7%) enregistre la plus forte hausse du Top 25, à la 13ème place contre la 19ème pour l’année 2021, avec MG (+344%), Mitsubishi (+144,6%), Alpine (+81,1%), Cupra (+74,6%) et Lexus (+19,4%) également en hausse. Le nouveau venu, Lynk &amp ; Co, gagne cinq places et atteint le chiffre record de 31.

Du point de vue des modèles, la Peugeot 208 (-4,4 %) remonte à 7,4 % de part de marché, son plus haut niveau depuis avril 2019 (8,9 %) qui avait été impacté par les fermetures de concessionnaires Covid-19. La Renault Clio (-21,1%) et la Peugeot 2008 (-20,1%) suivent comme en décembre et sur l’année 2021. La Citroën C3 (-10,2%) résiste et remonte d’un rang à la 4e place devant la Peugeot 3008 (-26,3%) en difficulté mais qui gagne deux rangs par rapport au mois dernier à la 5e place. Sous les Renault Captur (-18,6%) et Dacia Sandero (-51,3%), la Peugeot 308 III fait sa toute première apparition dans le Top 10 français à la 8ème place avec 2,2% de part de marché. Quant à la Renault Arkana, elle confirme le succès de son lancement en signant un troisième Top 10 à la 9ème place. Le Dacia Duster (+7,4%) complète le Top 10. Juste en dessous, à la 11ème place, la Toyota Yaris Cross est le véhicule étranger le plus vendu (bien que fabriqué en France), suivie de la Ford Puma (15ème) et de la Mini Hatch (19ème). Leader étranger sur l’année 2021, la Toyota Yaris (-75,7%) tombe au 32ème rang. La Dacia Spring perd une place et se retrouve en 14ème position.

Previous post : France Année 2021 : Peugeot dépasse Renault pour la 1ère fois depuis 1939, 208 meilleure vente sur un marché stable (+0,5%).

Il y a un an : France janvier 2021 : Dacia Sandero est la marque la plus vendue pour la première fois, marché en baisse de -5,8%.

Top 50 toutes marques, Top 100 modèles et Top 10 BEV de janvier 2022 ci-dessous.

Ce contenu est réservé aux membres Platinum.
Se connecter S’enregistrer

France mars 2022 : le marché plonge de -19,5%, Dacia (+31,4%) se défie, place Sandero en n°2

La Dacia Sandero III progresse de 34,6% dans un marché en baisse de -19,5%.

Mise à jour du 24/05/22 : Maintenant avec les modèles du Top 150.

Le marché français des voitures neuves subit un 10ème mois consécutif de baisse en glissement annuel, s’aggravant à -19,5% et 147 079 unités avec la crise des puces électroniques et la guerre Russie-Ukraine impactant l’offre. Si l’on retire le mois de mars 2020, affecté par la pandémie, il s’agit du plus faible résultat de mars depuis 1980. Les ventes sont en baisse de -34,9% par rapport à mars 2019 pré-pandémie. En conséquence, le volume du premier trimestre est en baisse de 17,3 % à 365 360 ventes. Les ventes d’essence sont en baisse de -26,1% sur un an à 57 444 unités et 39,1% de part contre 42,5% il y a un an, le diesel implose de -50,4% à 21 075 et 14,3% de part contre 23,3% en 2021, le HEV est en baisse de -5% à 27 860 et 18,9% de part contre 16%, le PHEV chute de -16,5% à 11 690 et 7,9% de part contre 7,7%. En revanche, les BEV affichent une santé insolente avec +27,2% à 19 835 unités et 13,5% de part de marché contre 8,5% il y a un an, rattrapant même les immatriculations de véhicules diesel.

Peugeot (-33,6%) signe une troisième victoire consécutive dans le classement des marques, une performance remarquable puisque la fin du trimestre avait habituellement favorisé Renault (-30,4%) qui reste à la deuxième place. Citroën (-27,8%) tombe à 9,4% de part de marché contre 10% depuis le début de l’année, il est suivi par Dacia (+31,4%) qui enregistre de loin la plus forte progression d’une année sur l’autre dans le Top 10 – et le Top 25. Volkswagen (-10,4 %) limite sa chute, tandis que Toyota (-20,2 %) suit à peu près le marché. Ford (-1,3 %) est presque stable au-dessus de Mercedes (-21,3 %). Tesla (+7,1%) et Kia (+6,5%) ferment le Top 10 sur une note positive. En dessous, Hyundai (+1,9 %) est le seul constructeur à progresser dans le Top 20, au 12e rang, tandis que DS (-0,1 %) et Skoda (-6,9 %) affichent des baisses à un chiffre. Tous les autres constructeurs du Top 20 baissent plus vite que le marché, Mini (-31,4 %) et Fiat (-27,6 %) étant les plus durement touchés. Parmi les marques plus petites, MG (+282,6%), Bentley (+150%), Cupra (+113,9%) et Alpine (+67,6%) impressionnent.

En ce qui concerne les modèles, la Peugeot 208 (-21,5 %) s’assure une quatrième victoire mensuelle consécutive et consolide sa position de leader depuis le début de l’année avec une part de 6 %. La Dacia Sandero (+34,6 %) gagne quatre places par rapport à février pour se hisser à la deuxième place du classement général et à la quatrième place depuis le début de l’année. La Citroën C3 (-16,8 %) perd un rang et se retrouve en troisième position. Elle dépasse la Renault Clio (-37,3 %) pour le deuxième mois consécutif. Le Renault Captur (-26,2 %) gagne deux places pour se hisser au 5e rang et la Peugeot 308 III en gagne quatre pour battre son record mensuel de classement au 6e rang. La Tesla Model 3 (-14,2 %) gagne deux rangs pour se placer au 7e rang, égalant ainsi son meilleur classement de tous les temps, également atteint en août et décembre derniers, et de loin le modèle étranger le plus vendu du classement. A noter que le Model 3 est sur le podium en ne prenant en compte que les ventes privées. Les Peugeot 3008 (-29,6%) et 2008 (-54,3%) sont en difficulté en dessous tandis que le Citroën C3 Aircross (+10,7%) va à l’encontre du marché avec une hausse d’une année sur l’autre pour revenir dans le Top 10 au #10. La Renault Arkana confirme son succès, gagnant une place au 11e rang et au 10e rang depuis le début de l’année. La Ford Puma (+43%) réalise une progression fulgurante pour s’emparer de la 2ème place étrangère à #12, devant la Fiat 500 (-11,1%) à #14, la VW Polo (-5%) à #17 et le T-Roc (+2,6%) à #18. Parmi les lancements récents, sous la 308 III et l’Arkana, la Dacia Spring se classe #19, la Toyota Yaris Cross #22, la Dacia Jogger #32 et la DS 4 #42.

Mois précédent : France Février 2022 : Marché en baisse de -13%, Tesla dans le Top 10, Citroën C3 en 2ème position.

Il y a un an : France Mars 2021 : Peugeot remporte sa 7e victoire au cours des 8 derniers mois, la Tesla Model 3 signe son premier Top 10, marché en baisse de -19,1% par rapport à il y a deux ans.

Top 55 toutes marques et Top 150 modèles de mars 2022 ci-dessous.

Ce contenu est réservé aux membres Platinum.
Se connecter S’enregistrer

France avril 2022 : Marché en baisse de -22,6%, Peugeot 308 III monte sur le podium, Ford Puma dans le Top 10

La marque Peugeot 308 monte sur le podium français pour la première fois depuis plus de 5 ans. Photo largus.fr

Mise à jour du 24/05 : Maintenant avec les 150 premiers modèles

Notez que les articles de novembre 2021, décembre 2021, année complète 2021, janvier 2022, février 2022 et mars 2022 ont également été mis à jour avec un Top 150 des modèles.

Mise à jour du 11/05 : Maintenant avec le Top 55 Toutes Marques.

Les ventes de voitures neuves en France ont dérapé pour le 11ème mois consécutif en avril, accélérant leur chute à -22,6% et 108 723 immatriculations. Si l’on retire le mois d’avril 2020 marqué par la pandémie (20 997 ventes), c’est le plus faible volume d’avril depuis 57 ans : depuis les 106 311 unités d’avril 1965… En comparant avec le mois d’avril 2019 pré-pandémique (188,199), le marché est en baisse de -42,2%. Le volume depuis le début de l’année est maintenant en baisse de -18,6% à 474,083. Les ventes privées détiennent 46% du marché en avril contre 45,5% en cumul annuel à 215 368 unités (-13%). Les ventes d’essence sont en baisse de 33,5 % à 40 732 unités et 37,5 % de part de marché, le diesel est en baisse de 48,1 % à 17 156 unités et 15,8 % de part de marché, mais les HEV sont en hausse de 18,7 % à 22 490 unités et 20,7 % de part de marché. Les BEV sont également en hausse, de 32,7 % à 12 692 unités et 11,7 % de part de marché, mais les PHEV sont en baisse de 8,2 % à 10 234 unités et 9,4 % de part de marché.

Peugeot (-32.3%) signe une 6ème victoire au cours des 7 derniers mois et cimente son leadership YTD malgré une chute beaucoup plus rapide que le marché à 16.3% de part. En effet, les trois principaux constructeurs français perdent tous des parts sur un an avec Renault (-31,7%) à 13,7%, son plus bas depuis juillet 2021, et Citroën (-33,9%) à 8,6%, son plus bas de l’année. A l’inverse, Dacia (+6,5%) délivre la seule progression sur un an du Top 6 et termine le mois à seulement 0,7 point de part de Citroën. Elle distance Volkswagen (-31,2%) et Toyota (-20,4%). Ford (+10,9 %) et Kia (+9,1 %) sont les deux autres gagnants dans le reste du Top 10, tandis que BMW (-18,6) gagne quatre places par rapport à mars pour se retrouver en 9e position et Hyundai (-8,4 %) en gagne deux pour se retrouver en 10e position. En dessous, on remarque que Nissan (+47,8 %), DS (+1 %), Cupra (+162 %), Mitsubishi (+158 %), Alpine (+158,9 %) et Alfa Romeo (+196 %) affichent tous des hausses défiant le marché.

La Ford Puma entre dans le Top 10 français pour la première fois en mars.

Dans le classement des modèles, la Peugeot 208 (-20,4%) conserve facilement la première place avec 5,4% de part de marché contre 5,9% depuis le début de l’année. La Citroën C3 (-19,9%) revient à la deuxième place pour la deuxième fois au cours des trois derniers mois, une place qu’elle occupe également depuis le début de l’année. La Peugeot 308 III gagne trois places par rapport au mois de mars et accède au podium pour la première fois pour cette génération et la première fois depuis février 2017 pour la marque 308. La Dacia Sandero (-16,8%) perd deux rangs et se retrouve au 4e rang devant le Renault Captur (-14,6%) qui reste au 5e rang. La Peugeot 2008 (-55,6%) s’effondre par rapport à l’année dernière mais gagne trois places par rapport au mois dernier pour se retrouver #6 devant la Peugeot 3008 (-55,3%) également en grande difficulté. La Fiat 500 (+32,8%) va complètement à l’encontre du marché et grimpe de 6 rangs pour atteindre la 8ème place au classement général et le 1er modèle étranger. Cela signifie que la Fiat 500 se vend mieux en France qu’en Italie, tant en termes de volume que de part. Mais où est passée la Renault Clio ? Elle est en baisse de 68,3 % par rapport à l’année précédente et se retrouve à une 9e place à peine croyable, ce qui est de loin le pire classement jamais enregistré par la marque en France. Des problèmes de stocks pourraient être à l’origine de ce mois particulièrement désastreux. La Ford Puma (+69,7%) entre pour la première fois dans le Top 10 français à la 10ème place et devient la voiture étrangère la plus vendue depuis le début de l’année à la 12ème place.

Mois précédent : France Mars 2022 : Le marché plonge de -19,5%, Dacia (+31,4%) résiste et place Sandero en 2ème position.

Il y a un an : France avril 2021 : Renault Clio V de nouveau en tête, Hyundai (+19,8%) impressionne, ventes en baisse de -25,4% par rapport à il y a deux ans.

Le Top 55 toutes marques et le Top 150 modèles d’avril 2022 sont disponibles ci-dessous.

Ce contenu est réservé aux membres Platinum.
Se connecter S’enregistrer

Quelles sont les démarches à faire pour vendre une voiture ?

Lorsque vient le temps de vendre sa voiture, il y a quelques étapes clés qui aideront à assurer une transaction fluide et réussie. Tout d’abord, rassemblez tous les documents administratifs à fournir pour vendre votre véhicule d’occasion, notamment la carte grise. Ensuite, nettoyez l’intérieur et l’extérieur de la voiture pour la rendre aussi présentable que possible, en effet, pour vendre un véhicule, il faut que lors de la vente, la voiture soit la plus propre possible pour faire bonne impression à l’acheteur. Ensuite, fixez un prix équitable en recherchant des modèles de voitures d’occasion similaires en ligne. Une fois que vous avez trouvé un acheteur, prévoyez un moment pour qu’il vienne voir la voiture et finalise la vente. Attention, en tant que propriétaire du véhicule, vous devez également produire un certificat de cession du véhicule et réaliser les démarche nécessaires.

Continuer la lecture de Quelles sont les démarches à faire pour vendre une voiture ?

France octobre 2022 : Toyota dépasse Citroën et Dacia pour la première fois, marché en hausse de 5,4%.

Toyota se classe à un niveau record de 3 en France en octobre. Photo largus.fr

Après 14 mois consécutifs de baisse, le marché français des voitures neuves confirme son retour à la hausse en enregistrant en octobre une troisième augmentation consécutive de +5,4 % par rapport à l’année précédente, à 124 982 immatriculations. Il s’agit toutefois d’une baisse abyssale de -33,9% par rapport à octobre 2019, avant la pandémie. Le volume depuis le début de l’année reste franchement négatif à -10,3% en glissement annuel à 1 237 049 et en baisse de -32,4% soit près de 600 000 unités par rapport aux 10 premiers mois de 2019. Pour le deuxième mois consécutif et la deuxième fois, les BEV dépassent les modèles diesel, mais cette fois de seulement 21 unités. Il en résulte une moyenne d’émissions de CO2 de 100,7g/km, la deuxième plus faible jamais enregistrée après le mois dernier (98,3).

Continuer la lecture de France octobre 2022 : Toyota dépasse Citroën et Dacia pour la première fois, marché en hausse de 5,4%.

France Septembre 2022 : Peugeot 208 jusqu’à 7,2% de part de marché, Renault Megane E-Tech dans le Top 10

La Renault Megane E-Tech est déjà dans le Top 10 français. Photo largus.fr

Mise à jour du 28/10 : Maintenant avec le Top 300 tous modèles confondus.

Le marché français des voitures neuves confirme qu’il a peut-être atteint son point le plus bas avec une deuxième hausse consécutive sur un an en septembre, à +5,5%, à 141 142 immatriculations. Ce résultat est toutefois en baisse de -18,6% par rapport à la dernière année avant crise de 2019 (173 443). Le cumul annuel reste largement négatif à -11,8% à seulement 1 112 072 unités mais en retrait de 530 000 ventes et de -32,2% par rapport à 2019 (1 641 367), signe que le marché est loin d’avoir récupéré. Ce sont les BEV qui sont à l’honneur ce mois-ci, éclipsant les ventes de diesel pour la première fois dans l’histoire française. Ainsi, les émissions moyennes de CO2 pour le mois atteignent un niveau historiquement bas de 98,3 g/km, passant sous la barre des 100 pour la première fois, alors que le record précédent était de 101,5 en décembre 2021.

Continuer la lecture de France Septembre 2022 : Peugeot 208 jusqu’à 7,2% de part de marché, Renault Megane E-Tech dans le Top 10

France août 2022 : marché en hausse de 3,8%, Toyota bat un record de part de marché, Citroën C3 devance Peugeot 208 pour la première place.

Premier Top 10 pour la Toyota Yaris Cross en France.

Mise à jour 9/09 : Maintenant avec le classement Top 300 tous modèles confondus.

Les ventes de voitures neuves en France mettent fin à 14 mois consécutifs de baisse en août avec une timide hausse de +3,8% sur un an, à 91 406 unités. Il s’agit toujours d’une sévère baisse de -29,3% par rapport au mois d’août 2019, avant la pandémie. Le cumul annuel s’établit désormais à 970 933 ventes, en baisse de -13,8% par rapport à la même période en 2021 et de -39,3% sur les 8 premiers mois de 2019. Les ventes d’essence gagnent 5,8% à 35 164 unités et 38,5% de part contre 37,7% il y a un an, le diesel est en baisse de -11,4% à 14 177 et 15,5% de part contre 18,2% en août 2021, les HEV sont en hausse de 14,7% à 19 607 et 21,4% de part contre 19,4% l’an dernier, les PHEV sont en baisse de -7,8% à 6 900 et 7,5% de part contre 8,5% et les BEV sont en hausse de 24,4% à 13,5% de part contre 11,3% il y a un an. A noter que les locations à long terme représentent désormais 53% des ventes privées contre 46% il y a un an en août 2021.

Continuer la lecture de France août 2022 : marché en hausse de 3,8%, Toyota bat un record de part de marché, Citroën C3 devance Peugeot 208 pour la première place.

France juillet 2022 : marché en baisse de -7,1% pour le plus faible mois de juillet depuis 51 ans, Hyundai (+20,9%), Fiat (+35%) se défendent

La Fiat 500 est dans le Top 10 français en juillet.

Mise à jour du 17/08 : Maintenant avec le Top 50 toutes marques et le Top 300 tous modèles.

Seulement 107 547 voitures particulières neuves ont trouvé preneur en France en juillet, soit une baisse de -7,1% sur un an, marquant le 14e mois consécutif de pertes. Jusqu’à la pandémie, l’un des plus gros mois de l’année dans le pays, juillet 2022 est le volume le plus faible pour ce mois depuis plus de 50 ans : depuis 1971. (104 811 unités). Ceci alors que juillet 2021 était déjà en baisse de -35,3% par rapport à 2020. En regardant les chiffres pré-pandémie, le marché est en baisse de -37,5% par rapport aux 172 225 unités de juillet 2019… Le cumul annuel est désormais en baisse de -15,3% à 879 527 et n’atteindra pas le million d’unités avant septembre alors qu’il l’avait fait en juillet de l’année dernière. Il est en baisse de -34,3% par rapport aux 1 338 667 unités de la même période en 2019 et de -35,5% par rapport aux 1 363 574 ventes de 2018.

Continuer la lecture de France juillet 2022 : marché en baisse de -7,1% pour le plus faible mois de juillet depuis 51 ans, Hyundai (+20,9%), Fiat (+35%) se défendent

France juin 2022 : Dacia se maintient à la 3e place, franchit pour la première fois la barre des 10 % de part de marché, Jogger passe à la 12e place.

Le Jogger aide Dacia à franchir la barre des 10% de part de marché en juin.

Mise à jour du 28/07 : Maintenant avec le Top 302 tous modèles.

En France, le mois de juin est habituellement le plus gros mois de l’année pour les ventes de voitures neuves et à ce titre, les ventes de 2022 s’élèvent à 171 089. Il s’agit toutefois d’une baisse de -14,2% sur un an par rapport aux 199 509 de juin 2021, 233 820 de juin 2020 et 230 965 de juin 2019. A 771 982 unités, il conduit à un bilan du premier semestre 2022 en baisse de -16,3% sur un an et de -33,8% sur la même période en 2019. 54% des acheteurs privés ont opté pour une location longue durée, un chiffre qui ne cesse d’augmenter ces dernières années. Sur le premier semestre 2022, les ventes d’essence sont en baisse de -25,9% sur un an à 289 612 unités et 37,5% de part contre 42,3% l’an dernier, le diesel plonge de -38,8% à 130 001 unités et 16,8% de part contre 23% sur la même période l’an dernier, le HEV est en hausse de 7,1% à 164 069 et 21,2% contre 16,6% en 2021, le PHEV est en baisse de -12,5% à 62 810 et 8,1% de part contre 7,8% l’an dernier. Enfin, les BEV sont en hausse de 28,7% à 93 344 et leur part de marché est de 12,1% contre 7,9% au premier semestre 2021.

Continuer la lecture de France juin 2022 : Dacia se maintient à la 3e place, franchit pour la première fois la barre des 10 % de part de marché, Jogger passe à la 12e place.

France Mai 2022 : Dacia sur le podium pour la première fois, Citroën atteint sa plus faible part depuis plus de 100 ans

Dacia est la marque n°3 en France pour la première fois de l’histoire. Photo largus.fr

Mise à jour du 22/06 : Maintenant avec le Top 150 des modèles.

Les ventes de voitures neuves en France ralentissent leur chute en mai à -10,1% à 126 813 unités contre -22,6% en avril. Le marché est en baisse de -34,6% par rapport au mois d’avril 2019 pré-pandémique (193 948). Il s’agit du 12e mois consécutif de baisse sur un an en France. Depuis le début de l’année, les ventes sont en baisse de -17% à 600.897 mais en baisse de -35,8% par rapport à la même période en 2019. Les ventes de BEV sont en hausse de 32% à 12% de part, les HEV sont en hausse de 3% à 29% du marché contre 36% pour les ventes d’essence. Cependant les ventes de PHEV chutent de -13% tandis que les diesels plongent de -28% à 18% de part. Les locations à long terme représentent désormais 61% du marché, 54% des acheteurs privés optant pour cette formule. Selon AAA Data, ce type d' »achat » favorise la fidélité à la marque : 84% des acheteurs en location longue durée renouvellent leur bail au sein de la même marque.

Dans le classement des marques, Renault (-12,2%) reprend la première place pour la première fois depuis décembre dernier avec 18,1% de parts. Peugeot (-8,3%) est redescendu à la deuxième place mais résiste mieux que l’année dernière. Nous avons un événement rare à la troisième place : Dacia (+4,2%) nage en amont et atteint la troisième place pour la première fois dans l’histoire française. La marque low cost franco-roumaine profite d’un mois particulièrement mauvais pour Citroën (-29.5%) : elle tombe à 6.8% de part, ce qui est selon nous La plus faible part de marché de Citroën à domicile depuis plus de 100 ans., son précédent plus bas étant de 7,4 % en décembre 2017. Voir toutes les données historiques françaises ici. Lancée à l’origine en 1919, la marque Citroën a connu un succès immédiat en important en France les méthodes de production industrielle inaugurées par Henry Ford. Son premier véhicule, la Type A, a été la première voiture produite en série en Europe et est passé de seulement 2 810 unités en 1920 (soit 4 % d’un marché d’après-guerre en plein essor) à 12 244 en 1921, ce qui représentait déjà environ 20 % du marché français de l’époque.

La Renault Arkana atteint une 7ème place record à domicile ce mois-ci.

Volkswagen (-32,5%) est également durement touché mais reste à la 5e place avec 5,8% de part juste au-dessus de Toyota (-6,2%) qui résiste mieux que le marché. Hyundai (+30,1%) signe la meilleure performance du Top 10, atteignant la 7ème place, un record absolu également atteint en juillet 2021 et janvier 2022. Hyundai bat également son record historique de part de marché à 3,7%. Mercedes (+7,5 %), BMW (+5 %) et Fiat (+19,7 %) ferment le Top 10 de manière éclatante. En dessous, on remarque que Mitsubishi (+257%), Cupra (+91,8%), Nissan (+60,8%), Opel (+18,6%) et Kia (+15,1%) sont tous en hausse à deux chiffres dans le reste du Top 30. En revanche, Volvo (-62,4%), Land Rover (-58,1%), Seat (-57,3%) et Lexus (-36,6%) implosent. Le nouveau venu, Lynk &amp ; Co, gagne quatre places pour atteindre la 26e place, dépassant ainsi son compatriote MG (-26,2 %). Ce mois-ci, nous accueillons Mobilize, l’entreprise de covoiturage du Groupe Renault, à la 38e place.

En ce qui concerne les modèles, la Peugeot 208 (+15,3 %) conserve facilement la première place pour le 6ème mois consécutif avec 5,7 % de parts de marché, tandis que son ennemi juré, la Renault Clio (-30,8 %) remonte de 7 places après un mois d’avril catastrophique, pour atteindre la 2ème place et 4,8 % du marché. La Clio reste cependant en troisième position depuis le début de l’année, derrière une Citroën C3 (-25,3 %) qui tombe en huitième position pour le mois. La Dacia Sandero (-26.7%) est de retour sur le podium avec 3.6% de part de marché, faisant tomber la Peugeot 308 III en 4ème position. La Peugeot 2008 (-38,7%) passe devant la Renault Captur (-24,4%). La Renault Arkana (+269,8 %) atteint le record de la 7e place, également atteint en septembre dernier, tandis que la Fiat 500 (+43,4 %) reste dans le Top 10 et récupère le titre de voiture étrangère la plus vendue depuis le début de l’année. C’est le chant du cygne pour le Renault Kadjar (+121,2%), qui gagne 12 places par rapport à avril et se retrouve 13e, grâce à des remises importantes, alors que le modèle termine sa carrière avec l’arrivée de son remplaçant, l’Austral. La Toyota Yaris Cross gagne deux rangs par rapport au mois dernier pour atteindre la 14ème place et repasse devant la Yaris (-36,7%). C’est le lancement récent le plus populaire devant le Dacia Jogger (#29), le Toyota Aygo X (#41), le Renault Megane V (#44) – les deux modèles entrant dans le Top 50 français pour la première fois, le VW Taigo (#47), le DS 4 (#64) et le Lynk &amp ; Co 01 (#65).

Mois précédent : France Avril 2022 : Marché en baisse de -22,6%, Peugeot 308 III monte sur le podium, Ford Puma dans le Top 10

Il y a un an : France mai 2021 : Renault Clio V et Dacia Sandero III en tête du marché : + 46,5 % par rapport à 2020 mais – 27,3 % par rapport à 2019.

Top 55 toutes marques et Top 150 modèles de mai 2022 ci-dessous.

Ce contenu est réservé aux membres Platinum.
Se connecter S’enregistrer

France février 2022 : marché en baisse de 13 %, Tesla (+204,9 %) dans le Top 10, Citroën C3 en deuxième position.

La Citroën C3 atteint une rare 2ème place à domicile.

Mise à jour du 24/05/22 : Maintenant avec le Top 150 des modèles.

Les ventes de voitures neuves en France subissent un 7ème mois consécutif de baisse en glissement annuel en février à -13% à 115.386 unités. La baisse s’accentue à -31% si l’on compare avec la période pré-pandémique de février 2020. Sur les deux premiers mois de l’année, la baisse du marché est désormais de -15,7% à 218 285 ventes. Les ventes d’essence chutent de 24,5 % pour atteindre une part de 37,9 %, tandis que les ventes de diesel s’effondrent de 38,7 % pour atteindre une part de 17,6 %. Les ventes de HEV (y compris PHEV) sont en hausse de 7% à 28% et les BEV font un bond de 59,7% à 11,7% de part de marché.

Peugeot (-27,7%) chute deux fois plus vite que le marché mais conserve la première place de la marque avec 16,8% de part de marché contre 18,2% jusqu’à présent cette année. Renault (-13,8%) résiste mieux mais perd encore des parts de marché pour atteindre un niveau historiquement bas de 14%. Citroën (-14,1 %) évolue de la même manière, avec une part de 10,4 %. Au total, les trois premières marques françaises ne détiennent que 41,2% de leur marché domestique ce mois-ci contre 43% en 2021 et 47,2% en 2020. En revanche, Dacia (-7,2%) gagne des parts sur un an à 7,7%, tout comme Volkswagen (-6,6%) à la 5e place et 6,4% de parts, dépassant Toyota (-20,3%). Ford (-20,8 %) gagne deux places par rapport à janvier pour se retrouver au 7e rang, mais perd du terrain par rapport à l’année précédente. Hyundai (+7,9 %) enregistre le premier gain dans le Top 10, mais c’est Tesla (+204,9 %) qui est le plus impressionnant, se hissant à la 9e place, un record absolu (également atteint en août 2021), et devançant toutes les marques haut de gamme, dont BMW (-11,5 %) à la 10e place, Mercedes (-18,3 %) à la 12e place et Audi (-11,3 %) à la 13e place. MG (+275,5 %), Lamborghini (+150 %), Honda (+36,8 %), Ferrari (+33,3 %), Mini (+21,6 %), Porsche (+20,7 %) et Fiat (+7,1 %) figurent parmi les autres gagnants plus bas.

En ce qui concerne les modèles, la Peugeot 208 (-20%) prend un coup mais reste en tête tandis que la Citroën C3 (-8,3%) grimpe de deux places par rapport à janvier pour atterrir au #2, son meilleur classement depuis octobre 2019 qui était le moment des changements de génération pour la 208 et la Clio. La C3 est désormais également #2 depuis le début de l’année. De son côté, la Renault Clio (-12,7%) fait jeu égal avec le marché mais chute au #3, c’est mieux que la 5e place qu’elle occupait il y a un an. La Peugeot 2008 (-37,5%) chute lourdement ainsi que la Dacia Sandero (-38,8%), se classant respectivement aux 4e et 6e rangs. En revanche, la Peugeot 3008 (-4,4%) résiste bien en 5e position, tandis que le Dacia Duster (+24,1%) et, plus impressionnant, la Tesla Model 3 (+133%) – la première étrangère – affichent les plus fortes progressions du Top 10. Un Top 10 où la Peugeot 308 III se maintient pour le 2e mois consécutif malgré une chute de deux rangs en janvier, à la 10e place. Parmi les autres lancements récents, la Renault Arkana perd trois places et se retrouve au 12e rang, la Toyota Yaris Cross perd deux places et se retrouve au 13e rang, la Tesla Model Y fait un bond au 36e rang et la Dacia Jogger se retrouve au 42e rang.

Mois précédent : France Janvier 2022 : Premier Top 10 pour la Peugeot 308 III, marché en baisse de -18,6%.

Il y a un an : France Février 2021 : Dacia, Toyota en tête du marché accélère sa chute à -20,9%.

Top 50 toutes marques et Top 150 modèles de février 2022 ci-dessous.

Ce contenu est réservé aux membres Platinum.
Se connecter S’enregistrer

France année 2021 : Peugeot dépasse Renault pour la première fois depuis 1939, 208 best-seller sur un marché stable (+0,5%)

La Peugeot 208 est à nouveau le véhicule le plus vendu en France en 2021.

Consultez ici près de 130 ans de données historiques françaises.

Mise à jour du 24/05/22 : Maintenant avec les 150 premiers modèles.

Au lieu d’un franc rebond après une année 2020 torpillée par la pandémie de COVID-19, le marché français des voitures neuves est stable en 2021 à +0,5% à 1.659.008 unités ce qui le situe avec 2020 (1.650.118) à un plus bas de 46 ans : ce sont les volumes annuels les plus bas depuis 1975 (1.482.343). Depuis décembre, les ventes sont en baisse pour 7 mois consécutifs. En outre, le marché est en baisse de -25,1 % ou 555 000 unités annuelles par rapport à l’année 2019 avant la pandémie. Les ventes aux particuliers chutent de -7,6 % en glissement annuel, soit 59 000 unités, à 715 282, pour une part record de 43,1 % contre 46,9 % en 2020 et 44,3 % en 2019. Les ventes aux flottes augmentent de 7,8 % à 483 507 unités, avec une part de 6,6 % pour les BEV (32 143), de 27,2 % pour les HEV+PHEV (131 706) et de 35,5 % pour les diesel. Les contrats de location à long terme ont augmenté de 10,4 % cette année, près de la moitié des acheteurs privés choisissant de louer leur nouvelle voiture plutôt que de l’acheter. En termes de type de carburant sur le marché global, l’essence chute de 13,8 % à 667 503 et 40,2 % de parts de marché contre 46,9 % il y a un an, le diesel implose de 30,7 % à 349 482 et 21,1 % de parts de marché contre 30,6 % en 2020, les véhicules électriques hybrides font un bond de 69.5 % à 286 525 et une part de 17,3 % contre 10,2 % l’année dernière, le PHEV augmente de 89 % à 141 012 et une part de 8,5 % contre 4,5 % il y a un an et le BEV fait un bond de 46,1 % à 162 106 et une part de 9,8 % contre 6,7 % en 2020.

La Dacia Sandero a été la première marque du pays en janvier, juin, juillet et août.

Nous avons un changement historique dans le classement des marques : Peugeot (-5,3%) prend la tête du classement général pour la première fois depuis au moins 1935, et dépasse Renault (-14,5%) pour la première fois depuis 1939. Elle se classe ensuite en deuxième position, derrière Citroën. Peugeot a occupé la première place du classement mensuel à 7 reprises, un record, contre 5 pour Renault. Sachant que Peugeot n’a cessé d’augmenter son prix moyen de transaction au cours des dernières années, il s’agit d’une performance remarquable pour la marque au lion. Citroën (-0,5%) est stable comme le marché et voit sa part se dégeler légèrement à 9,8%. C’est une année exceptionnelle pour Dacia (+28,9%) qui atteint une part record de 7,5%, éclipsant les 6,5% de 2018 et se hissant à la 4ème place pour la 2ème fois après 2018. En dessous, Volkswagen (+7,7%) et Toyota (+7,2%) surpassent facilement le marché pour se classer respectivement #5 (-1) et #6 (0).

Mercedes (-3,4%) gagne une place et reste la marque premium la plus vendue à la 7ème place, devant Audi (+10,4%) qui gagne deux places à la 8ème et BMW (+1,1%) qui reste à la 9ème. Hyundai (+30,8%) enregistre la plus forte progression du Top 10 pour atteindre un nouveau record de volume, dépassant pour la première fois sa marque sœur Kia (+13,2%), cette dernière ayant également battu son record de volume cette année. Tesla (+258,7%) est la marque la plus impressionnante, entrant dans le Top 20 français à la 17e place. Jeep (+69,6%), MG (+600,9%), Cupra (+1591,1%) et Alpine (+117,7%) montent également en flèche, tandis que le nouveau venu Lynk &amp ; Co atterrit à la 37e place. Si l’on considère uniquement les ventes privées, Dacia parvient à s’emparer pour la première fois de la première place avec 103 770 ventes, distançant Renault et Peugeot. Citroën (54 034) est 4e, juste devant Toyota (52 087). En ce qui concerne les ventes aux flottes, Peugeot (121 451), Renault (96 990) et Citroën (54 322) dominent.

La Peugeot 2008 a obtenu sa première première place mensuelle en octobre.

La Peugeot 208 II (-5,2%) reste en tête du classement des modèles, mais voit sa part passer de 5,6% à 5,3%. La Renault Clio V (+1,4%) rattrape son retard et termine l’année à moins de 2.800 ventes. La Peugeot 2008 II (+13,2%) reste en troisième position et a été la meilleure vente pour la première fois en octobre. La Dacia Sandero III a connu une année historique, même si elle n’est qu’une place au-dessus de la génération précédente, à la quatrième place. Dès son premier mois complet de ventes en janvier, elle a permis à la marque Sandero d’être pour la première fois la meilleure vendeuse au total, puis la troisième génération a pris à elle seule les rênes du marché de juin à août. La Citroën C3 (+11,7%) recule d’un rang à la 5ème place malgré un résultat solide. Le Renault Captur II (-3,7%) suit devant un Peugeot 3008 fort (+11,8%). La Toyota Yaris (-3,4%) est à nouveau l’étrangère la plus vendue (bien que fabriquée en France), distançant une Dacia Duster (+2,6%) de retour dans le Top 10 à la #0 et la Renault Twingo (-32,5%) en chute libre. La Fiat 500 (+40,3 %) gagne sept places pour se classer au deuxième rang des véhicules étrangers, juste au-dessus d’une Tesla Model 3 (+284,6 %) très impressionnante, qui a fait son entrée dans le Top 10 mensuel à cinq reprises, atteignant la septième place en août et en décembre. La Renault Arkana (n°21) est le lancement récent le plus vendu, entrant dans le Top 10 en septembre (n°7) et en novembre (n°10). A noter également la Dacia Spring (n°36), qui a atteint le niveau record de n°6 en novembre, l’Opel Mokka (n°68), la Toyota Yaris Cross (n°82) et la Peugeot 308 III (n°94).

Le Renault Master est le véhicule utilitaire le plus vendu en France en 2021.

Le marché des véhicules utilitaires légers est plus dynamique avec +7,5% sur un an à 432 622 ventes, restant le plus important d’Europe. Renault (+2,4%) reste ultra-dominant mais reste en retrait du marché et voit sa part passer de 30,3% à 28,8%. Peugeot (+8,8 %) et Citroën (+9,3 %), en revanche, dépassent légèrement la croissance globale et améliorent leur part à 17,8 % et 15,4 % respectivement. Fiat (+6,8%) et Ford (+4,4%) complètent le Top 5 tandis que Toyota (+46,2%), Opel (+23,1%) et Iveco (+22,2%) affichent les gains les plus importants dans le Top 10. Suzuki (+131%), Isuzu (+97,4%) et Seat (+73,6%) brillent en dessous. En ce qui concerne les modèles, le Renault Master III (-5,8%) et le Renault Trafic (+12,2%) profitent de l’année de transition du Renault Kangoo (-13,8%) pour s’emparer des deux premières places du classement. Le Fiat Ducato (+10,7%) gagne une place et se place en 4ème position, et le Peugeot Expert (+19,2%) en gagne deux et se place en 5ème position. La Citroën C3 (+69,3%) et le Jumpy (+14,9%) font également bonne figure dans le Top 10. Le Renault Express (15e) est le nouveau lancement le plus vendu de l’année, surpassant largement le Renault Kangoo III (32e).

Mois précédent : France Novembre 2021 : Dacia Spring remonte à la 6ème place, la baisse du marché s’amenuise à -3,2%.

Année précédente : France 2020 : Peugeot 208 II remporte sa première victoire, Renault Zoe #9 dans un marché en baisse de -25,5% pour un volume le plus bas depuis 45 ans.

Il y a deux ans : France 2019 : 6ème hausse consécutive (+1,9%) pour un marché au plus haut depuis 9 ans, la Peugeot 208 I en tête de l’année de transition

Le Top 55 toutes marques et le Top 150 modèles de décembre 2021 sont disponibles ci-dessous.

Les 65 premières marques, les 150 premiers modèles, les 30 premières marques de VUL et les 100 premiers modèles de VUL de l’année 2021 par rapport aux chiffres de l’année 2020 ci-dessous.

Ce contenu est réservé aux membres Platinum.
Se connecter S’inscrire

Location de véhicule : pourquoi les automobilistes s’y intéressent-ils ?

Malgré les pratiques en pleine expansion des autos partages, louer un véhicule pour assurer son déplacement reste bénéfique pour un conducteur. Cette prestation offre tous les avantages de conduire son propre véhicule, et mieux encore. Avant d’être proposées à la location, ces voitures profitent d’un entretien régulier afin d’éviter les pannes et autres dysfonctionnements. Quel que soit le motif qui incite les conducteurs à cette formule, la location de voiture est manifestement rentable.

Les multiples raisons de passer par la location de voiture

Les vacances et les déplacements professionnels sont les deux principales motivations qui incitent les gens à louer une automobile. Dans cette démarche, la facilité de trouver un véhicule à proximité de l’endroit où l’on se trouve confirme également cet engouement pour location de voiture. Cette flexibilité constitue une étape incontournable lorsqu’on voyage en train ou en avion.Elle permet de se déplacer sans se ruiner, que ce soit en solo, entre amis ou en famille. En général, ce sont les hommes d’affaires ainsi que les vacanciers qui optent pour la location de voiture. D’autres consommateurs commencent aussi à apprécier les avantages offerts par cette formule. Ceux qui ont besoin d’effectuer des déplacements de courte durée en ville sont les plus attirés par cette offre. Pour faire simple, la location de voiture s’impose progressivement comme une alternative à l’achat d’un véhicule individuel.

Continuer la lecture de Location de véhicule : pourquoi les automobilistes s’y intéressent-ils ?

Trouver un transporteur routier fiable

Actuellement, avec la mondialisation ainsi que l’accroissement du commerce en ligne, il est devenu primordial pour les professionnels d’optimiser leurs expéditions de colis. De ce fait, il est important de trouver un transporteur à la fois fiable et qualifié pour satisfaire au mieux les besoins des entreprises. Vous êtes à la recherche d’un transporteur routier professionnel pour l’envoi de vos marchandises ? Grâce aux avancées technologiques, il est devenu facile de trouver une offre correspondant parfaitement à vos attentes sur Internet. Outre les sites appartenant directement aux professionnels, vous pouvez également vous fier aux plateformes de transporteurs.

Où trouver un transporteur routier fiable ?

De nos jours, les opérations commerciales reliant les professionnels et leur clientèle s’effectuent de plus en plus en ligne. En effet, il n’est plus à la mode de se déplacer, afin de partir à la recherche d’un transporteur de marchandises. Internet ainsi que les moteurs de recherches sont là pour cela, afin de vous faciliter grandement la vie et vous permettre de gagner efficacement du temps. Il s’agit d’ailleurs du meilleur moyen pour vous de trouver un professionnel à la fois qualifié et fiable pour se charger de l’expédition de vos colis.

Continuer la lecture de Trouver un transporteur routier fiable

Capacité de transport de marchandises : comment l’obtenir ?

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes se lancent dans la création d’entreprises de transport de marchandises. Et elles ont bien raison, compte tenu de tous les avantages que cela leur procure. Cependant, il est tout de même bon de noter que la création de ce type d’entreprises ne s’effectue pas avec un seul coup de pouce. Cela s’effectue en plusieurs étapes, dont le principal est l’obtention de la capacité de transport de marchandises. Envie de connaitre plus de détails, car vous souhaitez également créer votre propre entreprise ? Découvrez tous les détails dans cet article.

Qu’est-ce que la capacité de transport de marchandises ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet qui n’est que les démarches à suivre pour obtenir la capacité de transport de marchandises, il est tout d’abord important de connaitre ce qu’il en est vraiment. De manière plus simple, il s’agit d’une attestation que l’on doit obtenir, à part le permis B, pour pouvoir créer sa propre entreprise de transport. Toutefois, à noter qu’elle peut prendre deux formes. Si vous souhaitez utiliser, des véhicules de moins de 3,5 tonnent en poids maximum autorisé, vous devrez disposer d’une capacité de transport léger de marchandises. Par ailleurs, si vous souhaitez exercer une activité avec des véhicules au poids inférieur ou supérieur à 3,5 PMA. Par ailleurs, sachez que si l’activité de transport est accessoire à une autre activité, vous n’aurez pas besoin de cette attestation.

Continuer la lecture de Capacité de transport de marchandises : comment l’obtenir ?

Les métiers de l’industrie automobile

Dans le secteur automobile, l’industrie de décolletage occupe une place des plus importantes. Faisant partie des secteurs qui recrutent le plus de main d’œuvre au cours de ces dernières années, l’industrie de décolletage continue d’attirer les jeunes diplômés, et cela après avoir suivi une formation destinée à cet effet. Si vous souhaitez travailler dans ce secteur et que vous vous demandez en quoi consiste le métier de décolleteur, voici quelques points que vous devrez certainement savoir.

En quoi consiste l’industrie de décolletage ?

Savez-vous que l’industrie automobile est l’une des industries qui utilise le plus grand nombre de pièces métalliques pour la fabrication des automobiles ? C’est pour cette raison que pour pouvoir fonctionner, cette dernière a besoin d’une entreprise de décolletage.

En effet, cette dernière est l’industrie qui permet de fabriquer de nombreuses pièces métalliques utilisés dans plusieurs domaines. Que ce soit le secteur automobile, le milieu du matériel médical, le domaine de l’industrie électrique ou électroménager, en passant par le secteur de l’immobilier et l’ameublement, tous utilisent les pièces créées dans ces industries de décolletage. C’est pour cette raison que ce genre d’industrie demeure l’une des plus importantes du moment. La conception des petites pièces permettra de donner naissance à de grandes machines de pointe.

Continuer la lecture de Les métiers de l’industrie automobile

!

Ads

Bloqueur de pub détecté !

Hélas, la survie de ce site dépends des publicités affichées dessus. Veuillez désactiver temporairement votre bloqueur de publicité pour accéder au site.
Merci infiniment de votre compréhension 😇