Quels pneus choisir pour mieux affronter l’hiver ?

Nous ne sommes plus maintenant qu’à un mois environ du début de l’hiver. En effet, cette saison commence normalement à partir du mercredi 21 décembre prochain pour ne terminer qu’au dimanche 19 mars 2017. Comme vous le savez déjà, il va neiger et les routes vont devenir de plus en plus glissantes. C’est pourquoi il convient dès maintenant de bien préparer son véhicule et de l’équiper de pneumatiques de qualité pour garantir une conduite à la fois sûre et confortable. Dans cette rubrique, nous vous présentons quelques conseils pour trouver le pneu hiver le mieux adapté pour conduire avec confort et sécurité.

Le pneu hiver

Comme son nom le laisse clairement entendre, un pneu hiver est spécialement conçu pour s’adapter et affronter les conditions de conduite hivernales. Il dispose pour cela de toutes les caractéristiques et technologies nécessaires afin d’offrir une adhérence optimale sur neige et verglas. Qu’il s’agisse du composé de gomme ou encore du schéma de la bande de roulement, ce type de pneumatique est tout à fait optimisé pour un usage en hiver. Pour le reconnaître, on peut considérer les caractéristiques physiques qui lui sont associées. Toutefois, cela est parfois fallacieux et le mieux est de toujours s’assurer qu’il dispose du logo 3PMSF (Three Peak Mountain Snow Flake) en plus de la mention M+S (mud+snow) que l’on retrouve également chez certains pneus toutes saisons.

Comment bien choisir son pneu hiver ?

Le choix d’un pneu hiver dépend avant tout du type de véhicule que l’on dispose et des dimensions des pneumatiques dont il a besoin. En effet, des pneus destinés à être montés sur un 4×4 ou un SUV ne doivent pas être les mêmes que ceux que l’on va installer sur une berline classique ou un petit véhicule utilitaire. Chaque modèle a la catégorie de pneus qui lui est adaptée et il faudra donc trouver celui qui correspond le mieux à sa voiture. Par ailleurs, le choix doit également dépendre du type d’usage que l’on fait de son véhicule. Une voiture qui va être utilisée pour circuler sur une route enneigée nécessite souvent des pneus hiver cloutés ou avec de plus nombreux crampons alors que pour un véhicule circulant essentiellement au centre de France ou dans des endroits peu enneigés, cela ne servirait à rien et de simples pneus neiges feront très bien l’affaire.

Les chaînes et chaussettes à neige

Les chaînes et les chaussettes à neige se présentent comme une excellente alternative aux pneus hiver, surtout quand il neige de trop ou quand on part à la montagne. Pour les premières, elles sont fortement recommandées pour un usage intensif et régulier en montagne. Elles assurent une excellente adhérence et sont aussi très résistantes. On peut en choisir en différents types à savoir les chaînes à tension manuelle, les chaînes à tension automatique, les chaînes textiles, les chaînes araignées, etc.

En revanche, pour ce qui est des chaussettes à neige, elles se destinent surtout à un usage ponctuel ou d’urgence. Elles offrent l’avantage d’être faciles à monter et aussi de ne pas abîmer les jantes ni perturber les systèmes de sécurité électronique. Toutefois, il est bon de savoir qu’avec les chaînes et les chaussettes à neige, la vitesse maximale est limitée à 50 km/h.

Atlas, le nouveau SUV 7 places de Volkswagen se dévoile enfin

Après de longues attentes, Volkswagen a finalement décidé de lever la voile sur son nouveau SUV baptisé Atlas. Se présentant comme un grand frère du Touareg, celui-ci se distingue avant tout par son style massif avec un habitacle assez large pour accueillir jusqu’à sept personnes.

Un design classique, mais avec un style massif

Avec l’Atlas, la firme de Wolfsburg ne veut pas trop se détacher de l’identité visuelle de ses autres modèles et propose par conséquent un design plutôt classique. En effet, ce nouveau véhicule est largement inspiré du concept Cross Blue dévoilé par la marque allemande en 2013. Il arbore les mêmes lignes de carrosserie et adopte le même style massif avec des dimensions (5,03 × 1,97 × 1,76 mètre) qui sont toutefois légèrement au-dessus de celles du Touareg. En ce qui concerne l’habitacle, on aura également le même design que celui des autres modèles de Volkswagen et notamment la Passat avec laquelle l’Atlas partagera l’usine à Chattanooga aux États-Unis.

Une puissance largement satisfaisante

Volkswagen est réputée pour la puissance exceptionnelle de ses véhicules et cela se confirme encore avec l’Atlas. Pour la motorisation, la firme allemande laisse le choix pour les utilisateurs entre un quatre-cylindres 2L TSI de 238 ch et un VR6 3,6 L de 280 ch, les deux associés à une boîte automatique à 8 rapports. Malheureusement, les deux moteurs sont ici à essence et l’on n’aura pas droit à l’architecture hybride diesel rechargeable comme c’était le cas pour l’année dernière. Une décision qui pourrait être liée au scandale des diesels truqués qui ont marqué l’actualité automobile ces derniers temps.

Un SUV destiné au marché américain

L’officialisation de la nouvelle Volkswagen Atlas a été faite à Santa Monica, en Californie. Un moyen pour le constructeur de nous dire déjà qu’elle sera réservée au marché américain. En effet, il est très peu probable que ce nouveau modèle débarque en Europe, sauf bien sûr pour la Russie qui l’accueillera sur son sol pour la fin de l’année 2017. L’Atlas arrivera également en Asie à cette même période, cependant son lancement aux États-Unis est prévu au Printemps 2017. Pour le moment, on attend encore sa présentation au Salon de Los Angeles au mois de novembre prochain.

Comment bien choisir ses pneus de voiture ?

Vos pneus ne procurent plus les mêmes performances qu’au début ? C’est peut-être le signe qu’il faudra maintenant les changer ! Toutefois, comme vous devez probablement déjà le savoir, cela ne doit pas se faire n’importe comment. Afin de profiter d’une conduite confortable et sûre, il est important de bien choisir ses pneus de voiture. Dans cette rubrique, nous vous disons tout ce qu’il faut savoir et faire pour cela.

Le choix des pneus en fonction du véhicule

C’est le premier critère qu’il convient de retenir pour bien choisir ses pneus de voiture ! Ils doivent toujours être bien adaptés au véhicule avec lequel on les utilise. La première chose à faire pour le choix est donc de vérifier les dimensions et de s’assurer à ce qu’elles soient les mêmes que ceux d’origine. Pour cela, il vous suffit de lire les indications qui se trouvent sur les flancs de vos anciens pneumatiques. Vous y trouverez notamment en première occurrence la largeur du pneu (en millimètre), la hauteur (en pourcentage de la largeur), le diamètre de jante (en pouces), la capacité de charge et l’indice de vitesse qui correspond ici à la vitesse maximale que le pneu peut supporter. Une fois que vous disposez de toutes ces informations, il ne vous suffit plus que d’aller trouver les modèles qui y correspondent.

Le choix des pneus en fonction des conditions climatiques

Il existe différents types de pneumatiques en fonction des conditions climatiques dans lesquelles ils doivent être utilisés :

  • Les pneus été: comme leur nom le laisse clairement entendre, ces pneus sont destinés à être utilisés en été (il est cependant possible de les utiliser toute l’année et peu importe les conditions météorologiques). En effet, ils sont les mieux optimisés quand il s’agit de rouler à une température supérieure à 7 °C. Généralement, ce sont les pneus que l’on monte en série sur tous les véhicules neufs.
  • Les pneus hiver: ce sont les pneus idéaux pour faire face aux conditions de conduite hivernales les plus difficiles. Ils doivent être montés sur votre véhicule dès que la température passe au dessous de 7 °C ou encore quand la route est enneigée ou verglacée. Ce sera le meilleur moyen pour vous de vous assurer le maximum de sécurité et de confort de conduite.
  • Les pneus toutes saisons: ces modèles se présentent comme un compromis entre les pneus hiver et les pneus été. Ils sont donc utilisables tout au long de l’année et vous permettent d’éviter de changer de pneumatiques chaque nouvelle saison. Néanmoins, si vous en choisissez un, le mieux serait d’opter pour ceux qui bénéficient des marquages 3PMSF et M+S, lesquels constituent une garantie de sécurité en hiver.

Le choix des pneus selon les conditions d’usage

Le troisième critère de choix se rapporte aux conditions d’usage de votre véhicule. Si vous l’utilisez de manière intensive, vous devez orienter votre choix vers des modèles plus robustes et durables. Il en est de même si vous conduisez une voiture sportive, il existe des pneumatiques spécialement conçus pour ce genre de véhicule et le mieux serait donc d’opter pour. Enfin, pour une conduite régulière en ville, il faudra choisir des pneus à très courte distance de freinage et à forte résistance à l’usure.

Ce sont là tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir ses pneus de voiture et rouler ainsi en toute sécurité.

Mondial de l’Auto 2016 : les nouveaux SUV dévoilés

Comme toujours, les SUV font fureur au Mondial de l’Auto de Paris et cette année 2016 n’échappe pas à la règle. Ainsi, les constructeurs ont dévoilé leurs nouvelles créations, le plus surprenant : un seul modèle urbain parmi les nouveautés de cette année !

Kodiaq de Skoda

La firme tchèque Skoda a révélé en première mondiale son tout premier grand crossover, le Kodiaq. Avec ses 4,70 m de long, ce modèle peut embarquer jusqu’à 7 passagers. Il intègre une boîte automatique à double embrayage DSG et une transmission intégrale. La marque compte d’ailleurs investir le marché américain grâce à cette nouveauté.

Peugeot 5008

Contrairement au Kodiaq, le tout nouveau Peugeot 5008 ne dispose pas de boîte automatique ni de transmission intégrale. Par contre, il est équipé de sièges indépendants et coulissants au deuxième rang et deux strapontins de coffre extractibles. Elle gagne ainsi quelques litres de volume et un seuil de chargement assez bas.

Seat Ateca Xperience

Déjà dévoilé pendant le Salon de Genève de mars, le Seat Ateca Xperience avec son air baroudeur propose des éléments de carrosserie distinctifs.

LIV-2 de Ssangyong

La marque Ssangyong est de nouveau sur les rails avec ce nouveau concept-car nommé LIV-2.

CH-R de Toyota

Le CH-R est le nouveau SUV hybride de Toyota qui affiche un profil dynamique semblable à celui d’un BMW X4. Long de 4,36 m, il est proposé à un tarif de base de 22 900 euros.

Renault Koleos

Si vous recherchez un modèle haut de gamme, Renault vous présente Koleos. Ne mesurant que 4,67 m, ce modèle n’est doté que de 5 places.

Audi Q5

De seconde génération, cet Audi Q5 s’est inspiré de Q2 et Q7 pour son look. Toutefois, il intègre un attirail technologique premium.

BMW X2

Le X2 de BMW se présente sous la forme d’un show-car qui révèle une importante chute de pavillon. Il suit la mode des SUV coupés en arborant la silhouette d’un X1 mais en mode tronqué.

Mercedes GLC

Surfant toujours sur la vague des SUV coupés, le Mercedes GLC a le même profil. Toutefois, sa motorisation 43 AMG lui confèrera une puissance des plus exceptionnelles.

Land Rover Discovery

Le nouveau Land Rover Discovery affiche plus un air de 4×4 que celui d’un SUV. Ses lignes sont comparables à celles du récent Discovery Sport avec le toit en escalier. Cependant, il est moins rustique et carré que ce dernier.

Kia Soul

Le Kia Soul est l’unique modèle de SUV urbain de ce Salon de Paris. Cette nouveauté est pourvue d’un facelift plutôt discret.

SUV : comment le reconnaître et quel modèle choisir ?

Les SUV figurent aujourd’hui parmi les véhicules qui rencontrent le plus de succès sur le marché. Une situation qui peut notamment s’expliquer par les multiples avantages que ce type de véhicule dispose en termes de confort et de performances, mais aussi par les nombreuses améliorations que les fabricants y ont apportées ces dernières années. Pour le cas particulier du marché français de l’automobile, les SUV se trouvent actuellement sur le devant de la scène. Au grand plaisir des amateurs, de nombreux modèles et marques y sont présentés en ce moment et l’on ne peut qu’avoir l’embarras du choix. Toutefois, afin de ne pas se tromper, il convient avant tout de connaître comment différencier un SUV d’un autre type de véhicule.

Un SUV, c’est quoi exactement ?

Le SUV est tout d’abord l’acronyme anglais de « Sport utility vehicle » que l’on peut traduire en français par véhicule utilitaire sportif. On le confond souvent avec les 4×4, mais en réalité, ils ne partagent que le look. En effet, bien qu’il puisse disposer de certaines caractéristiques et capacités de tout-terrain, un SUV est avant tout un véhicule de loisirs. Il s’agit plus précisément du fruit d’une sorte de croisement entre un 4×4 et un monospace. Il bénéficie d’un habitacle assez volumineux et assure un certain confort à ses utilisateurs. Au niveau de la motricité, certains modèles de SUV disposent de 4 roues motrices, mais la plupart n’en possèdent que 2. Ce qui constitue d’ailleurs l’une de ces principales différences avec les 4×4.

Les meilleurs SUV disponibles actuellement sur le marché français

Comme nous l’avons évoqué dans le premier paragraphe de cet article, on retrouve aujourd’hui sur le marché français un grand nombre de SUV. Si vous êtes intéressé par un achat, voici une petite sélection de modèles qui ne manqueront certainement pas de susciter votre intérêt :

  • La BMW X5: quand on parle de la BMW, on s’attend toujours à quelque chose de luxueux et de performant. Et c’est bien le cas ici ! En plus de son design élégant et exceptionnel, la BMW X5 s’illustre également par son moteur puissant et endurant. En effet, avec le lancement de la nouvelle génération en 2013, ce SUV a vu sa puissance revue à la hausse et le confort est toujours au rendez-vous.
  • La Citroën DS5: avec son design unique et ses performances élevées, la DS5 de Citroën séduit de plus en plus les acheteurs. À titre d’information, ce SUV figure aujourd’hui parmi les rares véhicules à proposer un moteur hybride-diesel. En plus d’être économique (3,9 litres aux 100 km), elle est aussi puissante et le confort a été amélioré afin de toujours mieux satisfaire des clients les plus exigeants.
  • La Kia Sportage : ce SUV luxueux suscite l’engouement de nombreux amateurs d’automobile grâce non seulement à sa puissance élevée, mais aussi à son design fin et élégant. Dotée d’un moteur essence de 135 chevaux (existe en versions diesel), elle peut très bien rivaliser avec les véhicules tout-terrain de notre époque tout en assurant une conduite sûre et agréable.

Conseils et astuces pour trouver des pneus de qualité

Savez-vous que ce sont les pneumatiques des véhicules qui assurent leur maintien sur la route ? Ces pneus sont autant des organes de motorisation que de sécurité. Il ne faudra pas négliger leur qualité, à n’importe quel prix. Comment donc trouver des roues fiables à tous les points de vue ?

Continuer la lecture de Conseils et astuces pour trouver des pneus de qualité

Quel est le meilleur moyen pour se déplacer à Paris ?

Le Taxi moto Paris est un mode de transport très pratique et rapide pour vos déplacements à Paris et région Île-de-France. Découvrez Paris autrement à bord d’un taxi moto avec des pilotes Taxis expérimentés ! Déplacez-vous rapidement à Paris avec une moto taxi !

Paris, une destination de rêve à découvrir sans attendre

Taxi Moto Chauffeur Privé Roissy

Paris, la plus belle ville du monde, a tout pour séduire les touristes qui s’y aventurent. Capitale de l’Hexagone, la ville regorge de curiosités et d’attractions  à découvrir. Chaque année, la Ville Lumière accueille un grand nombre de touristes en quête d’évasion, de dépaysement, de rencontres culturelles, de beaux paysages, etc. La Tour Eiffel, Trocadéro, le fameux Musée du Louvre, la Cathédrale Notre-Dame de Paris, le Musée d’Orsay, l’Arc de triomphe de l’Etoile, l’Avenue des Champs-Elysées, le Jardin du Luxembourg, l’Opéra Garnier, le Marais, Disneyland Paris, le Quartier Saint-Germain-des-Prés, le Jardin des Tuileries, le Musée Rodin, le Parc des Buttes-Chaumont, le Musée Picasso… il y a tant de choses à voir au cœur de la capitale. Pour vos prochaines vacances, pourquoi ne pas partir à la découverte de Paris et ses multiples facettes ? Une fois sur place, optez pour un taxi moto pour vous déplacer en toute liberté à Paris.

Pourquoi réserver un taxi  moto ?

Une question vous taraude l’esprit : pourquoi réserver un taxi moto plutôt qu’un taxi classique ? Premièrement, le taxi moto est plus rapide par rapport au taxi classique. C’est donc un moyen de transport idéal pour parcourir la ville de Paris. Sachez à titre indicatif qu’avec une moto taxi, il ne lui faudra que 20 à 30 minutes  pour rallier l’aéroport Orly depuis le centre de Paris. Avec un taxi classique, il vous faudra au moins 1 h de temps. Vous l’aurez maintenant compris le gain de temps important avec un taxi moto. Mais ce n’est pas tout, c’est également un mode de transport très pratique et efficace pour un circuit touristique. Depuis votre arrivée à l’aéroport Orly/Roissy CDG, vous pouvez prendre un taxi moto pour découvrir la plus belle ville du monde. Découvrez en toute liberté et sans contraintes la ville qui fait rêver plus d’un. Découvrir Paris en Taxi Moto promet de belles aventures riches en émotions et en découvertes.

Comment faire pour réserver un Moto Taxi ?

L’aventure à moto au cœur de Paris vous tente ? Alors, comment faire pour réserver un Moto Taxi Paris? Rien de plus simple, il vous suffit de vous rendre sur notre Centrale de Réservation taxi moto à Paris et de bien remplir le formulaire de réservation. Sinon, sachez que vous pouvez également faire votre réservation par SMS. C’est également très pratique et très rapide ! Prenez le temps de bien remplir les informations vous concernant. N’hésitez surtout pas à nous contacter pour tout renseignement sur le trajet, les services, les équipements fournis ou d’autres informations. Nous restons à votre disposition 7j/7 et 24h/24 ! A noter que nous assurons une présence assidue de Taxi moto sur les aéroports de Paris et Gares SNCF.

Comment devenir chauffeur VTC ?

Le métier de chauffeur Véhicule de Tourisme avec Chauffeur (VTC) consiste à transporter des passagers contre rémunération dans une voiture haute gamme. Cette profession connait aujourd’hui un développement important mais est cependant soumise à une réglementation bien précise dont il est important de prendre connaissance. En voici quelques caractéristiques !

Les conditions

Un chauffeur VTC doit nécessairement être titulaire du permis de conduire depuis au minimum 3 ans et disposer d’une attestation d’aptitude physique fournise par la préfecture. Il doit également répondre d’un casier judiciaire ne présentant aucune infraction passible de plus de 6 mois d’emprisonnement. Dans le cadre de l’exercice de sa fonction, le chauffeur VTC doit disposer d’un véhicule avec des caractéristiques bien précises ; ce dernier doit contenir au minimum 4 portes, 4 à 9 places, comprenant celle du chauffeur, et une mesure d’au moins 4,5 mètres. La voiture ne doit pas être âgée de plus de 6 ans et doit bénéficier d’un moteur avec une puissance d’au moins 120 CV.

Formation et examen

L’individu répondant à l’ensemble des critères évoqués ci-dessus a la possibilité d’entreprendre une formation continue d’une durée de 7 heures pour devenir chauffeur VTC. Cette formation doit obligatoirement être suivie au moins une fois tous les 5 ans. A l’issu de cette dernière, le candidat devra passer un examen d’une durée de 30 minutes portant sur différents sujets et comportant au total 110 questions sous formes de 6 testes de chacun 20 questions à choix multiples. Cet examen a lieu dans un établissement agréé et nécessite l’obtention d’une moyenne général d’au moins 12/20 pour obtenir l’attestation.

Conseils de préparation à l’examen

Autrefois à un prix de 2000 euros, la formation d’accès au métier de chauffeur VTC est aujourd’hui entièrement gratuite. Il est cependant possible, afin de mieux vous préparer à l’examen et de compléter les connaissances acquises par la formation continue obligatoire, de s’inscrire à des cours dans un centre permettant de mieux appréhender le métier. Les matières qui y seront enseignées sont la sécurité routière, le droit du transport, l’administration d’entreprises, la pratique du français et de l’anglais et la relation avec les clients. A noter pour les petits budgets qu’il existe aussi de nombreux livres spécifiques à la préparation de cet examen qui vous permettront de réviser seul.

Contrôle technique : au coeur de la sécurité routière

La sécurité au cœur des préoccupations

Avoir un véhicule à quatre roues nécessite un entretien particulier afin de s’assurer le bon fonctionnement de sa voiture et éviter toute panne qui pourrait handicaper ou retarder ses déplacements.

La règlementation actuelle oblige les propriétaires de voitures de plus de 4 ans à soumettre leurs véhicules à un contrôle technique renouvelable, afin d’avoir une certification de bon fonctionnement. L’absence de contrôle technique est répréhensible d’une amande pour le propriétaire.

Cette mesure peut être vue comme une contrainte, mais en réalité elle permet de vérifier le bon fonctionnement d’un véhicule afin de mettre en évidence d’éventuelles pannes ou défaillances pouvant porter préjudice au propriétaire et devenir un danger pour autrui.

De nombreux points de vérification

Le contrôle technique est obligatoire aux yeux de la loi, mais la manoeuvre est réalisée par des professionnels privés qui suivent quand même un cahier des charges établi par les autorités. Il se base sur plus de 100 points de contrôle qui touchent à tout le véhicule, de la carrosserie et la vérification de l’identification du véhicule, au freinage et la direction ainsi que la visibilité et les équipements. L’un des facteurs importants de ces dernières années tend à vérifier le degré de pollution du véhicule et son niveau sonore, afin de s’assurer qu’il ne présente pas un gros danger pour l’environnement.

Voiture inondée : comment être indemnisé ?

Vous avez récemment été victime d’inondation et votre voiture en a également fait les frais ? Cette situation, très pénible, se produit chaque année pour de nombreux français. On a beau se dire que ça n’arrive qu’aux autres mais, quand nous en sommes « victimes », nous ne savons pas tout de suite comment réagir.

Que faire si votre voiture est victime d’ inondation ?

La première chose à faire est de relire votre contrat d’assurance pour savoir si ce dernier couvre le risque inondation. Vous pouvez également contacter directement votre assureur. Vous saurez si votre voiture pourra être indemnisée en fonction des circonstances de l’évènement.

Voiture inondée : comment se faire rembourser par votre assurance ?

Pour être indemnisé, vous devez avoir souscrit à au moins une des deux garanties qui couvrent le risque d’inondation des voitures : La garantie catastrophes naturelles ou la garantie événements climatiques (tempête, inondations, etc.).  Toutes les procédures d’indemnisation liées à ces deux garanties sont ensuite strictement encadrées par la loi.

inondations-voiture

Votre véhicule bénéficie de la garantie catastrophes naturelles :

L’Article L125-1 du code des assurances traite de la garantie catastrophes naturelles. Cette dernière couvre « les dommages matériels directs non assurables ayant eu pour cause déterminante l’intensité anormale d’un agent naturel ».  C’est le cas des inondations.

Attention tout de même car, pour pouvoir bénéficier de cette garantie, il faut que l’inondation subie soit qualifiée en catastrophe naturelle par arrêté interministériel. Dès sa parution dans le JO, vous avez 10 jours pour prévenir votre assureur et engager la procédure.

Le principe de catastrophe naturelle est aujourd’hui automatiquement inclus dans les assurances qui vous couvrent contre les incendies, vols et autres dommages.

Votre voiture bénéficie également de la garantie événements climatiques :

Si votre voiture bénéficie de la garantie événements climatiques, les dégâts provoqués par l’inondation seront indemnisés même si l’état de catastrophe naturelle n’est pas constaté.

Mais il existe des exceptions. En effet, si vous avez tenté de surfer avec votre voiture pour faire comme dans Top Gear et que cette dernière n’a pas tenu le choc, vous ne pourrez pas être indemnisé.

L’expertise d’une voiture après inondation est obligatoire

Dans tous les cas, vous devrez prouver lors d’une expertise obligatoire de votre voiture, que l’inondation était imprévisible et que vous n’avez pas fait preuve de négligences. Vous ne serez pas indemnisé si vous avez stationné votre voiture en bordure de fleuve en cas d’alerte rouge crue. Et ce sera aussi le cas si vous avez tenté de traverser une route déjà inondée, ce qui n’est d’ailleurs pas conseillé dans le code de la route

 

Votre voiture a déjà subi des dégâts liés à des inondations ? Avez-vous été indemnisé ? Apportez votre témoignage !