Voiture autonome : BlackBerry se lance aussi dans la course

Ces derniers temps, les industries de l’électronique et du mobile semblent beaucoup s’intéresser au secteur automobile. En effet, après Google et Apple, c’est désormais au tour de BlackBerry de manifester son intention de se lancer dans la conception de voiture autonome. Une décision qui étonne au premier abord puisque rien n’indiquait auparavant que la firme canadienne allait se verser dans ce domaine si délicat, que même les deux géants d’internet (Google et Apple) ont abandonné depuis peu de temps.

Un investissement de 70 millions d’euros

BlackBerry est vraiment prêt à payer une somme énorme pour le développement de son projet de voiture autonome sans conducteur. La société a l’intention d’investir 70 millions d’euros dans ce projet. La somme n’est certes pas aussi importante que celle engagée par Google et Apple pour leur projet. Toutefois, elle est déjà significative pour une compagnie qui vient de passer des périodes plutôt sombres en ce qui concerne les ventes de ses appareils mobiles. La somme en question sera notamment allouée à la fabrication d’un centre de recherche pour le développement du véhicule autonome et des technologies qui vont avec. En gros, le produit qui en sortira restera certainement le même que celui déjà développé par les précurseurs. En d’autres termes, on aura droit à une voiture bardée de capteurs et qui aura la capacité de se conduire toute seule.

Des véhicules Ford et Lincoln pour les tests

Afin de bien mener son projet, BlackBerry a l’intention de se servir des véhicules Lincoln et Ford modifiés. Ici, l’idée n’est pas de changer radicalement ces voitures de test. Il s’agira plutôt d’y intégrer certains matériels et logiciels qui leur permettront d’être autonomes. Les travaux devraient déjà être à leur début en ce moment et des tests devraient bientôt avoir lieu. D’ailleurs, en ce qui concerne ce dernier point, BlackBerry a déjà obtenu l’autorisation du gouvernement de l’Ontario pour tester ces futurs produits sur la voie publique. Il est clair donc que le parcours sera facile pour le groupe canadien. Toutefois, comme tous ceux qui étaient passés avant lui, des difficultés seront aussi présentes en chemin. Enfin, espérons au moins qu’il arrivera à les surpasser et qu’on retrouvera bientôt une voiture autonome BlackBerry sur le marché.

Google aurait abandonné son projet de voiture autonome

De nombreux acteurs se sont depuis quelques années lancés dans des projets de fabrication de voitures autonomes. Parmi ceux qui ont le plus fait parlé d’eux, on citera en premier lieu Google et son Google Car et aussi Apple et son projet Titan. Si ce dernier a récemment abandonné son projet, il semblerait que la firme de Moutain View ait également suivi sa route. En effet, si l’on en croit les informations partagées par le journal The Information, Google aurait l’intention de mettre un terme à son projet de voiture autonome afin de se lancer dans un autre projet.

Un nouveau business de taxis autonomes ?

Google s’est focalisé dans son projet de voitures autonomes depuis plusieurs années et il a dépensé de fortunes pour cela. Toutefois, les résultats ne semblent pas être à la hauteur de ses attentes. Ce qui aurait conduit le géant de Mountain View à se tourner vers d’autres projets qui seraient moins onéreux et plus lucratifs. On parle plus précisément ici d’un business de taxis autonomes. En effet, The Information a annoncé que Larry Page, le CEO de Google, aurait maintenant l’intention de créer une flottille de taxi-autonomes pour l’année 2017. Ceux-ci seraient développés en collaboration avec Fiat Chrysler Automobiles et, comme leur nom l’indique clairement, ils pourront se conduire tout seul, sans l’aide d’un chauffeur.

Une arrivée sur les routes pour 2018

Bien que le projet Google Car ait été abandonné, les années que la firme a passées pour sa conception et son développement ne seront néanmoins pas perdues. Au contraire, toutes les technologies qui ont pu développer à cette occasion seront assemblées dans une base de données pour un projet partagé. Tel que nous l’avons déjà évoqué plus haut, elles seront utilisées dans le projet taxi autonome que le géant de la Silicon Valley conçoit et prépare en ce moment. À l’heure actuelle, on ne dispose pas encore d’informations assez précises en ce qui concerne l’évolution de ce projet. Cependant, ces taxis autonomes seraient en cours de fabrication dans l’usine Google située à Detroit. Leur arrivée est notamment prévue pour l’année 2018, mais rien n’est encore sûr pour le moment.