En France, le numéro d’immatriculation de voiture est attribué à vie à un véhicule sous un format spécifique avec 2 lettres, 1 tiret, 3 chiffres, 1 tiret et 2 lettres : AA-001-AA. Les véhicules conservent à vie ce numéro d’immatriculation jusqu’à leur destruction ou leur exportation. La plaque d’immatriculation comporte ce numéro d’immatriculation.

L’identifiant territorial est obligatoire. Il est composé du numéro du département que le propriétaire du véhicule aura choisi. Ainsi un antillais, un corse, un breton habitant l’Ile de France pourra choisir d’afficher la région-département de son choix. L’identifiant territorial d’immatriculation est donc au choix du propriétaire et comprend un numéro de département et l’emblème régional. Les autocollants ne sont pas acceptés. Pour le faire, les propriétaires de véhicule doivent s’adresser à un professionnel de pose de plaques d’immatriculation.

Les numéros d’immatriculation sont écrits en noir sur fond blanc, sauf pour les véhicules de collection qui peuvent conserver leur caractère authentique avec des numéros d’immatriculation écrits en blanc sur fond noir.

Comment obtenir son numéro d’immatriculation de voiture ?

Les propriétaires de véhicule peuvent se rendre en préfecture pour faire leur demande ou s’adresser à un professionnel ayant une habilitation et/ou agréé. Il est également possible de faire la demande en ligne, pour obtenir son numéro d’immatriculation.

Plusieurs dizaines de milliers de garages sont habilités sur le territoire français pour traiter les demandes d’immatriculation. Ayant signé une convention avec le ministère de l’intérieur, ces professionnels pourront enregistrer votre demande d’immatriculation sur place et vous remettre un bon d’opération. Ce bon, valable 4 jours, vous permettra en préfecture de régler le montant des taxes. Le professionnel habilité et agréé par le ministère des Finances peut également percevoir le montant des taxes pour le compte du Trésor public.

Peut-on choisir son numéro d’immatriculation de voiture ?

Il n’est plus possible depuis le SIV en 2009 de choisir son numéro d’immatriculation. Si vous avez un numéro d’immatriculation disgracieux, de type PD, PQ, PT, WC…il n’y a malheureusement aucune solution. En cas de ré-immatriculation, vous pouvez toujours tenter de commander en ligne votre certificat d’immatriculation. Certaines combinaisons disgracieuses peuvent potentiellement être évitées.

Le système d’immatriculation est une suite calculée automatiquement et qui s’incrémente chaque seconde. C’est un système pensé pour perdurer pendant plusieurs années (80 ans selon certaines estimations).  Le principe de numérotation est le suivant :

  • De AA-001-AA à AA-999-AA (les chiffres évoluent en premier)
  • De AA-001-AB à AA-999-AZ (2élément de la lettre de droite évolue)
  • De AA-001-BA à AA-999-ZZ (1er élément de la lettre de droite évolue)
  • De AB-001-AA à AZ-999-ZZ (2élément de la lettre de gauche évolue)
  • De BA-001-AA à ZZ-999-ZZ (1er élément de la lettre de gauche évolue)

 

Comment changer de numéro d’immatriculation ?

Il n’est pas possible d’avoir un numéro d’immatriculation personnalisé. En cas de changement de domicile, le propriétaire d’un véhicule n’est plus obligé de changer son numéro d’immatriculation. Ceci est également valable pour le changement de la carte grise. Un simple signalement de changement de domicile suffit pour recevoir une étiquette autocollante.