Comment immatriculer son scooter ?

Vous utilisez un scooter pour vos divers déplacements au quotidien ? C’est une excellente idée ! Avec les embouteillages qui commencent à envahir nos rues, se déplacer en cyclomoteur reste en effet le meilleur moyen pour gagner du temps et demeurer plus productif. Toutefois, il existe certaines règles que vous devez avant tout savoir et respecter. Parmi les plus importants, on citera en premier lieu l’immatriculation. L’obligation de faire une carte grise pour les scooters et les grosses cylindrées est entrée en vigueur depuis le 1er avril 2011. Si vous n’êtes pas encore en règle, c’est donc le temps de procéder aux formalités d’immatriculation pour éviter les sanctions. Mais quelles sont les démarches à suivre dans ce cas ?

À qui s’adresser pour la demande de carte grise ?

Généralement, vous pouvez vous rendre chez la préfecture ou la sous-préfecture de votre choix pour immatriculer votre scooter. Toutefois, les formalités ont depuis peu été allégées. Désormais, vous pouvez aller directement chez un professionnel de l’automobile (garagiste, concessionnaire, etc.). Cependant, ces derniers doivent disposer d’une habilitation émanant du Ministère de l’Intérieur.

Par ailleurs, il vous est aussi possible d’envoyer tout simplement votre demande par courrier à destination de la préfecture ou de la sous-préfecture. Dans ce cas-ci, vous n’aurez plus besoin de perdre de temps à passer de porte-à-porte chez les fonctionnaires de l’État précité. D’ailleurs, pour vous faciliter encore plus la tâche, faites votre demande en ligne auprès d’un professionnel habilité par le Ministère de l’Intérieur.

Quels sont les documents nécessaires ?

Comme toutes les autres démarches administratives, la demande d’immatriculation pour scooter est soumise à certaines formalités. Pour commencer, il vous faut remplir un formulaire CERFA de demande de certificat d’immatriculation. Avec ce formulaire, vous devez fournir aux personnes responsables du dossier d’autres documents tels qu’un justificatif d’identité en cours de validité, un certificat de résidence récent en cours de validité, un certificat de cession ou encore une facture du vendeur et un règlement du prix de la carte grise.

Bien évidemment, ces documents ne sont pas difficiles à obtenir. Vous pourrez donc obtenir la carte grise de votre scooter rapidement. Tout dépend du professionnel à travers lequel vous avez effectué votre demande. En ce qui concerne le prix, il n’est pas fixe et varie d’une région à une autre et aussi d’un prestataire à un autre.

Leave a Reply