Voitures électriques : déjà 100 000 véhicules immatriculés en France

Les voitures électriques ont vraiment eu le vent en poupe depuis quelques années. Elles se trouvent aujourd’hui sur le devant de la scène et attirent de plus en plus les automobilistes.

À titre de rappel, les véhicules électriques sont ceux que préconisent la plupart des gouvernements de nos jours, grâce notamment à leur caractère écologique et respectueux de l’environnement. Conscients de ce fait, les constructeurs automobiles investissent de plus en plus dans la fabrication des modèles électriques et hybrides et les rendent de plus en plus accessibles.

Pour le cas particulier de la France, le nombre d’automobilistes qui préfèrent se tourner vers les voitures électriques ne cesse d’augmenter. Actuellement, le pays compte plus de 100 000 véhicules de ce genre immatriculés dans tout son territoire. Un chiffre qui lui a permis de devancer la Norvège et de devenir le leader du parc automobile zéro émission en Europe.

Analysons tout cela plus en détail et découvrons pourquoi et comment la France est aujourd’hui au point où elle en est.

Une progression de 24 % au premier trimestre 2017

La Norvège était auparavant le premier pays européen qui enregistrait le plus d’immatriculations sur le segment de voitures électriques. Une situation qui est tout à fait normal si l’on en juge par les mesures prises par le gouvernement et les investisseurs pour favoriser son établissement (dispositifs fiscaux plus favorables, importantes infrastructures de recharge, etc.).

Toutefois, la France dispose aussi de ses propres atouts et ils ne sont pas du tout négligeables. Certes, nous ne disposons pas des mêmes infrastructures que celles des Norvégiens. Néanmoins, l’offre est de plus en plus riche sur l’Hexagone et les voitures électriques deviennent plus accessibles. Certaines régions s’intéressent plus particulièrement à cette nouvelle technologie (Île de France et Auvergne Rhône Alpes) et les automobilistes sont bien motivés pour son acquisition. Des faits qui ont permis à la France d’enregistrer une hausse de 24 % pour l’immatriculation des véhicules de ce segment au premier trimestre de cette année 2017.

350 000 voitures électriques d’ici 2020

Avec la progression actuelle des ventes et immatriculation de voitures électriques en France, on devrait atteindre les 350 000 unités de véhicules de ce genre à l’horizon 2020. Telle est notamment la prévision formulée par l’AVERE (association Nationale pour le développement de la mobilité électrique). Bien que l’on ne puisse pas encore savoir avec précision que cela sera le cas, on peut néanmoins rester optimiste en ce qui concerne le sujet. D’ailleurs, une enquête récente IPSOS a permis de savoir que 35 % des automobilistes français seraient prêts à passer à l’électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *