Renault, Telsa et BMW sauvent le marché des électriques en France

Rien que pour le mois dernier, les immatriculations de véhicules électriques en France affichent pas moins de 2 000 immatriculations. Les immatriculations de véhicules électriques français ne cessent de progresser exclusivement grâce aux ventes enregistrées par Renault, par Tesla et par BMW. Cependant, la part de marché reste inchangée vis-à-vis de ceux à moteurs thermiques et ceux à moteurs hybrides.

Classement de la vente de voiture électrique sur le marché français.

Le titre de la star de vente des voitures françaises qui carbure à l’électricité est, encore et toujours, attribué à Renault Zoé. Rien que pour son autonomie qui a été abondamment accrue dans sa dernière version intitulée ZE40, elle a connu un regain d’intérêt fortement considérable depuis le début de l’année. Plus de 1 230 exemplaires ont été vendus rien que le mois dernier ; ce qui se traduit par une hausse de 30,2 % en comparaison avec le mois précédent. C’est cette dernière statistique, qui lui autorise de s’attribuer pas moins de 68,3 % du marché total dans cette catégorie. Quoi qu’il en soit, même avec ses tarifs préférentiels, la marque américaine Telsa vient juste après Renault avec ses 104 véhicules immatriculés en mois de mai, une progression en immatriculant aussi intéressante bien qu’elle soit moins importante que celle de Renault.

Ces immatriculations Telsa s’enregistrent à + 181,1 %, dont 63 modèles S et 41 Modèles X. BMW se situe à la troisième place des ventes avec son modèle i3. Ce modèle a remarquablement évolué de la même manière que la Zoé décembre dernier. Ce grand changement se remarque au niveau de la batterie qui enregistre une plus grande capacité. Les ventes ont donc grimpé à + 153,6 %. Pour un volume aussi minuscule, ces chiffres sont ahurissants. En tout, BMW a effectué 71 immatriculations en un mois. Pour en finir avec ce classement, Hyundai débarque en fanfare sur le marché en proposant sa Ionique électrique. Rien que pour le mois dernier, Hyundai enregistre 45 immatriculations, un chiffre remarquable pour un début.

Les autres concurrents

La marque française Bee Bee, dont quelques unes sont équipées avec des jantes alu comme ici, vient également de s’installer sur le tapis rouge avec ses 2 XS immatriculé. Derrière ces bons élèves se trouvent Nissan Leaf avec ses 251 unités écroulées, Peugeot et ses 57 iOn vendus, Citroën et ses 53 ventes répartie entre C-Zéro et e-Mehari. Volkswagen s’enregistre à 7,7 % de vente, soit 48 unités avec ses e-Gof et ses e-Up. Vien ensuite Kia et son Soul EV avec 39 immatriculations et pour finir, Mitsubishi a vendu 6 unités de i-Miev.

Leave a Reply