Voiture inondée : comment être indemnisé ?

Vous avez récemment été victime d’inondation et votre voiture en a également fait les frais ? Cette situation, très pénible, se produit chaque année pour de nombreux français. On a beau se dire que ça n’arrive qu’aux autres mais, quand nous en sommes « victimes », nous ne savons pas tout de suite comment réagir.

Que faire si votre voiture est victime d’ inondation ?

La première chose à faire est de relire votre contrat d’assurance pour savoir si ce dernier couvre le risque inondation. Vous pouvez également contacter directement votre assureur. Vous saurez si votre voiture pourra être indemnisée en fonction des circonstances de l’évènement.

Voiture inondée : comment se faire rembourser par votre assurance ?

Pour être indemnisé, vous devez avoir souscrit à au moins une des deux garanties qui couvrent le risque d’inondation des voitures : La garantie catastrophes naturelles ou la garantie événements climatiques (tempête, inondations, etc.).  Toutes les procédures d’indemnisation liées à ces deux garanties sont ensuite strictement encadrées par la loi.

inondations-voiture

Votre véhicule bénéficie de la garantie catastrophes naturelles :

L’Article L125-1 du code des assurances traite de la garantie catastrophes naturelles. Cette dernière couvre « les dommages matériels directs non assurables ayant eu pour cause déterminante l’intensité anormale d’un agent naturel ».  C’est le cas des inondations.

Attention tout de même car, pour pouvoir bénéficier de cette garantie, il faut que l’inondation subie soit qualifiée en catastrophe naturelle par arrêté interministériel. Dès sa parution dans le JO, vous avez 10 jours pour prévenir votre assureur et engager la procédure.

Le principe de catastrophe naturelle est aujourd’hui automatiquement inclus dans les assurances qui vous couvrent contre les incendies, vols et autres dommages.

Votre voiture bénéficie également de la garantie événements climatiques :

Si votre voiture bénéficie de la garantie événements climatiques, les dégâts provoqués par l’inondation seront indemnisés même si l’état de catastrophe naturelle n’est pas constaté.

Mais il existe des exceptions. En effet, si vous avez tenté de surfer avec votre voiture pour faire comme dans Top Gear et que cette dernière n’a pas tenu le choc, vous ne pourrez pas être indemnisé.

L’expertise d’une voiture après inondation est obligatoire

Dans tous les cas, vous devrez prouver lors d’une expertise obligatoire de votre voiture, que l’inondation était imprévisible et que vous n’avez pas fait preuve de négligences. Vous ne serez pas indemnisé si vous avez stationné votre voiture en bordure de fleuve en cas d’alerte rouge crue. Et ce sera aussi le cas si vous avez tenté de traverser une route déjà inondée, ce qui n’est d’ailleurs pas conseillé dans le code de la route

 

Votre voiture a déjà subi des dégâts liés à des inondations ? Avez-vous été indemnisé ? Apportez votre témoignage !

Le code de la route en France, en Suisse et ailleurs…

Dans chaque pays, le droit de la circulation routière a ses spécificités, ses particularités. De nôtre côté, nous autres automobilistes ou motards, nous traversons les frontières fréquemment, que ce soit pour découvrir de nouveaux endroits ou pour des motifs professionnels. Pour des raisons administratives, nous avons meilleur temps de conduire de façon particulièrement prudente lorsque nous nous trouvons dans un pays étranger. Mais qui sait ce que la route peut nous réserver comme mauvaise surprise ? La malchance, le mauvais temps, l’erreur d’un autre usager de la route, et voilà qu’il nous arrive un problème, l’un de ces accidents qui nous semblait ne pouvoir arriver qu’aux autres

Savoir comment se comporter en cas d’urgence

Continuer la lecture de Le code de la route en France, en Suisse et ailleurs…