Déménagement en Suisse : comment passer le permis de conduire ?

Au moment de déménager en Suisse, vous commencez déjà à anticiper l’installation pour toute votre famille — et vous vous posez logiquement un grand nombre de questions. Par exemple, comment votre fille aînée va-t-elle pouvoir passer son permis de conduire ? Découvrez les bases du système suisse, afin de réaliser les bonnes démarches au bon moment.

Les étapes pour obtenir un permis de conduire en Suisse

Dès lors qu’un jeune atteint l’âge de 18 ans en Suisse, il peut commencer à apprendre la conduite, dans l’optique d’avoir rapidement son permis pour conduire une voiture, tandis qu’il existe aussi d’autres types de permis : https://my-ds.ch/index.php/fr/newsflash/218-les-differentes-categories-du-permis-de-conduire-suisse. Mais avant cela, quelques démarches sont obligatoires.

Avant tout, la participation à un cours de premiers secours est requise, afin de recevoir une attestation qui sera valable pendant 6 ans au total. Par la suite, il faut savoir qu’on ne peut théoriquement pas effectuer de demande de permis d’élève conducteur avant le mois qui précède le 18e anniversaire. Toutefois, il convient de se rapprocher du service des automobiles de son canton de domiciliation pour avoir toutes les informations (les règles peuvent varier localement).

La démarche pour constituer son dossier comporte un contrôle de la vue. Le formulaire à transmettre peut être téléchargé sur Internet, mais si vous le souhaitez, vous pouvez aussi l’obtenir dans les locaux de votre service des automobiles. Vous devrez fournir, en parallèle, une photo passeport en couleurs, l’attestation de premiers secours et une pièce d’identité.

Le permis de conduire en Suisse, comment ça se passe ?

Une fois la demande de permis de conduire acceptée, le candidat peut se présenter à l’examen théorique, après avoir suivi des cours pour bien comprendre toutes les règles. Pour cela, une simple inscription totalement dématérialisée suffit amplement. Après avoir passé l’examen théorique avec succès, le jeune reçoit un permis d’élève conducteur, valable sur une durée de 24 mois.

Ce permis donne l’autorisation de conduire avec un accompagnateur d’au moins 23 ans, titulaire du permis depuis au moins 3 ans, ayant terminé sa période d’essai. Les élèves sont vivement encouragés à prendre un maximum de leçons de pratique en auto-école, pour optimiser leurs chances de réussir à l’examen final.

L’examen pratique du permis de conduire

Quand l’élève se sent prêt, il peut se présenter à l’examen pratique du permis de conduire. Pour cela, il doit obligatoirement avoir suivi son cours de sensibilisation et déposé l’attestation au service cantonal des véhicules.

En cas de réussite, le jeune conducteur reçoit un permis à l’essai valable 3 ans. Il obtiendra son permis définitif après une formation complémentaire nommée « cours 2 phases », sur deux jours. De plus, pour avoir un permis définitif, il ne faut commettre aucune infraction grave pendant la période d’essai.

Leave a Reply