Voiture accidentée

Le code de la route en France, en Suisse et ailleurs…

Dans chaque pays, le droit de la circulation routière a ses spécificités, ses particularités. De nôtre côté, nous autres automobilistes ou motards, nous traversons les frontières fréquemment, que ce soit pour découvrir de nouveaux endroits ou pour des motifs professionnels. Pour des raisons administratives, nous avons meilleur temps de conduire de façon particulièrement prudente lorsque nous nous trouvons dans un pays étranger. Mais qui sait ce que la route peut nous réserver comme mauvaise surprise ? La malchance, le mauvais temps, l’erreur d’un autre usager de la route, et voilà qu’il nous arrive un problème, l’un de ces accidents qui nous semblait ne pouvoir arriver qu’aux autres

Savoir comment se comporter en cas d’urgence

De manière générale, chaque personne qui prend le volant (de même que ses passagers) a tout intérêt à connaître le code de la route, bien sûr, mais également des bases de droit de la circulation routière. Très utile également : avoir une idée claire de la façon de réagir lorsqu’un évènement inattendu survient sur la route et que l’on est impliqué. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il faut savoir que la réaction la plus adéquate n’est pas forcément celle qui semble la plus logique sur le moment. Egalement parce que dans la précipitation ou avec le stress, on peut être incité à adopter un comportement que l’on pourrait regretter par la suite. C’est d’ailleurs pour cette raison que le site suisse SOS Permis propose une rubrique de conseils d’urgence qui va exactement dans ce sens. Un avocat spécialiste de la LCR (loi fédérale sur la circulation routière) vous dit que faire si vous êtes arrêté ou auditionné par la police suite à une faute sur la route, suite à un accident, si un radar vous surprend, etc.

Voiture accidentée

Des infractions commises à l’étranger

Bien entendu, ces conseils concernent la Suisse. Mais les automobilistes et motards de France peuvent s’aventurer sur ces routes. De même, les Suisses sont nombreux à se rendre en France. Et dans les deux cas, des problèmes peuvent survenir. Un automobiliste donc le permis a été émis en France peut commettre une infraction en Suisse et rentrer chez lui en espérant ne pas avoir à subir de conséquences. Idem dans l’autre sens, sans oublier une donnée essentielle, le pays de résidence. Voici pourquoi il convient de connaître, en cas de problème, les procédures du pays concerné. En effet, la justice n’est pas la même partout, les sanctions sont différentes, le fonctionnement de la justice également. Par exemple, dans le domaine de la circulation routière, on pourra obtenir un non-lieu en raison d’une vice de procédure, ce qui est extrêmement rare en Suisse. Dans le cas d’une affaire concernant deux pays, il est nécessaire de connaître les particularités des deux pays et de régler le problème, car il pourrait s’éterniser si l’on ne réagit pas car on espère, à tort, que les choses se tasseront par elles-mêmes. La meilleure chose à faire, alors, est de demander conseil à un avocat spécialiste en droit de la circulation routière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *