Ce qu’il faut savoir avant de vendre une voiture

Vendre une voiture peut s’avérer complexe pour certaines personnes. En effet, cette tâche commerciale requiert de nombreuses étapes à suivre qui sont parfois pénibles. Heureusement, dans cet article, vous verrez quelques informations qui vous aideront lorsque vous voudrez mettre votre véhicule sur le marché.

Revaloriser votre voiture dès l’avant-vente

Si vous souhaitez, par exemple, que votre automobile soit vendue au plus offrant, il est conseillé de la revaloriser. Pour ce faire, nettoyez votre voiture dans les moindres détails. Réparez également ses petits défauts mécaniques et esthétiques afin d’avoir plus facilement des clients et de la revendre au meilleur prix.

La cession d’une automobile

Par contre, si vous ne disposez pas d’assez de temps pour réaliser ces opérations de rénovation, le mieux est de céder votre automobile dans son état actuel à des professionnels comme les mandataires, les garagistes ou les concessionnaires.

En effectuant une transaction avec ces différents types d’expert, vous bénéficierez de divers avantages. Si votre véhicule comporte, entre autres, des vices cachés, ces spécialistes ne vous feront pas un procès.

Les documents qu’il faut fournir à l’acheteur avant la vente

Afin de vendre votre voiture dans les normes, il existe quelques documents que vous devez fournir à l’acheteur, dont l’un des plus importants est le certificat d’immatriculation (ou carte grise). Ce papier permettra au futur propriétaire de votre véhicule de circuler pendant un mois au maximum, le temps qu’il puisse avoir son propre certificat d’immatriculation.

Il faut également que vous donniez un certificat de non-gage et une déclaration de cession à l’acquéreur. À noter que ces deux pièces justificatives sont téléchargeables en ligne ou peuvent être obtenues en préfecture à titre gratuit.

Par ailleurs, si votre automobile est âgée de plusieurs années, il est impératif de procurer à votre acheteur le dernier rapport de contrôle technique. Celui-ci doit dater de moins de 6 mois. Toutefois, si vous envisagez de céder votre véhicule à un concessionnaire, un garagiste ou un mandataire comme Auto IES, vous n’aurez pas besoin de faire un contrôle technique, ni la préparation des différents documents cités précédemment. En effet, ce sont ces professionnels qui s’en chargeront à votre place.

Les objets facultatifs à remettre à l’acheteur

Il y a également d’autres documents qui seront utiles au futur propriétaire de votre véhicule. Vous pouvez, par exemple, lui fournir votre carnet et vos factures d’entretien. Ces divers papiers permettront à l’acheteur de connaître l’historique de votre voiture. Il saura alors que votre automobile a été régulièrement entretenue.

Si vous possédez encore le livret d’utilisation de votre voiture, il est conseillé de le remettre à l’acquéreur. En effet, il est possible que certaines commandes de votre véhicule soient inconnues pour l’acheteur.

Celui-ci sera alors content de disposer du mode d’emploi de sa future voiture. Mis à part votre carnet et vos factures d’entretien ainsi que votre livret d’utilisation, vous devez aussi donner à votre client le double de la clef de votre automobile.

Leave a Reply